Mamans accros aux smartphones
stockbroker / 123RF

Étude : Les Mamans accros aux smartphones peuvent provoquer le retard de croissance chez leurs enfants

La plupart des parents sont intransigeants concernant l’utilisation des smartphones, des iPads ou des ordinateurs portables par leurs enfants. Nonobstant, ils semblent nier qu’ils utilisent eux-mêmes les smartphones de manière démesurée. De nos jours, les enfants sont parfaitement conscients que leurs parents sont accrochés aux smartphones. Naturellement, ils suivent le même chemin et deviennent eux aussi accros aux appareils mobiles.

À cet effet, une étude publiée dans l’International Journal of Psychology a révélé que parmi les deux parents, l’addiction aux smartphones chez les mamans peut avoir un impact colossal sur les enfants, notamment pendant la petite enfance. Il a été souligné que les mamans distraites qui utilisaient excessivement les téléphones portables pourraient retarder la croissance et la régulation de l’intelligence émotionnelle de leurs bébés. (1)

 

Les effets de l’addiction des parents aux smartphones sur leurs enfants

addiction des parents aux smartphones
Mamans accros aux smartphones

De nos jours, rares sont les familles qui ne possèdent pas au moins un smartphone. Plusieurs études ont mis en valeur que les enfants élevés par des parents accros aux téléphones portables se sentent mal aimés et grandissent avec un sentiment d’insécurité. L’utilisation excessive du téléphone portable a mené à l’augmentation de l’anxiété sociale et à la peur de faire des erreurs devant des adultes. Élevés par des parents ayant de tels problèmes, les enfants auront en effet du mal à grandir. (2)

Élever un enfant est un travail pratique et il a été prouvé que l’interaction face-à-face parent-enfant revêt une importance primordiale dans le développement des capacités linguistiques, cognitives et de maîtrise de soi pendant la petite enfance. (3)

Le fait d’être élevé par des parents, notamment des mamans, qui sont attachées à leurs appareils mobiles, laisseront les enfants en quête constante d’amour et d’attention qui sont essentiels pour leur croissance. Des études antérieures ont également souligné comment l’indisponibilité physique et émotionnelle de la maman affecte négativement le développement des compétences sociales chez un bébé. (4)

 

 

L’étude

Mamans accros aux smartphones
StartupStockPhotos / Pixabay – étude – mamans accros aux smartphones

Selon l’analyse de l’étude, la négligence et l’absence de réponse de la part des parents peuvent avoir des conséquences négatives sur le développement socio-affectif d’un nourrisson. Les résultats de l’étude ont également souligné que l’utilisation immodérée du téléphone portable par la maman est associée à une influence moins positive, moins d’engagement avec la maman, et moins d’exploration de l’espace pour le nourrisson en croissance [1]. *

L’étude a inclus 50 nourrissons, dont 25 garçons et 25 filles, âgés de 7 à 23 mois avec leurs mamans. Tous les nourrissons sont nés à terme dans un accouchement sans complications majeures avec un poids normal à la naissance.

 

Les chercheurs ont réalisé une version modifiée de l’expérience du Paradigme du Visage Impassible « Still-Face Paradigm » pour ladite étude où la maman a fait face à son bébé et a été invité à tenir un « visage immobile », sans réagir à ses comportements. Les réactions du bébé ont été observées et l’étude se composait de trois phases :

 

  • Phase de jeu libre : où la maman et son nourrisson interagissait naturellement pendant 5 minutes.
  • Phase du visage impassible : dans cette phase, la maman a ignoré son enfant et est restée les yeux rivés sur son téléphone portable pendant 2 minutes.
  • Phase de réunion : Dans la phase finale, la maman a repris l’interaction avec son bébé pendant 1 minute.

 

L’étude a débouché sur les résultats significatifs suivants :

Mamans accros aux smartphones
stockbroker / 123RF – mamans accros aux smartphones

 

  • Les nourrissons analysés ont été affectés négativement dans la phase du visage impassible.
  • De plus, ils ont mis en évidence une diminution du niveau d’interaction avec la maman dans les phases de jeu libre et de réunion.

 

Les résultats de l’étude ont révélé que les nourrissons élevés par des mamans accros au téléphone portable ont eu une mauvaise interaction avec leurs mamans. Par conséquent, la distraction des parents peut avoir des implications profondes sur le développement social et émotionnel des nourrissons. En effet, les enfants devraient se sentir aimés et en sécurité et le fait de les priver de l’attention dont ils ont besoin peut leur laisser une cicatrice à vie !

 

 

Sources et références : curejoy.com 
1- https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28944600
2- https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0747563215302752
3- https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3383459/
4- https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7984162
Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

Selon une étude, les mamans accros aux smartphones peuvent provoquer un retard de croissance chez leurs enfants
Notez cet article

Laisser un commentaire