plastiques découverte flottant1
 

Des images choquantes des eaux bleu clair d’une île des Caraïbes étouffée par une marée de déchets plastiques ont été capturées.

Prises de l’île hondurienne de Roatan, les images montrent des couverts, des sacs, des bouteilles et des emballages en plastique flottant parmi les algues.

Une photo, prise au-dessous de la ligne de flottaison, met en évidence le soleil couvert par le poids des polluants déversés dans l’océan.

 
marée de déchets
capture d’ecran : independent.co.uk/

Blue Planet Society, un groupe de pression qui milite pour la sauvegarde des océans du monde, a souligné que le plastique aurait pu provenir du fleuve Montagua, au Guatemala.

Des séquences récentes ont enregistré un torrent de déchets menés à la mer par son embouchure.

Caroline Power, qui vit à Roatan, à seulement 12 km de long et 3 km de large, a partagé les images sur les médias sociaux pour sensibiliser le public concernant ce phénomène.

Elle a déclaré que cela devrait amener les gens à réfléchir à leur utilisation de plastique.

« Pensez à votre vie quotidienne », a-t-elle écrit dans un message sur Facebook. « Comment avez-vous pris votre nourriture pour manger dehors pour la dernière fois ? Comment votre dernier repas de rue a-t-il été servi ? Il y a des chances que ce soit de la styromousse et servi avec une fourchette en plastique, puis mise dans un sac en plastique. »

« Utilisez-vous toujours des sacs poubelle en plastique ? Des bouteilles de soda en plastique ? Une pellicule de plastique sur votre nourriture ? Achetez-vous du papier toilette emballé dans du plastique plutôt que du papier ? Mettez-vous vos fruits et légumes dans des sacs en plastique à l’épicerie ? »

 

Défiant tout le monde à garder ses ordures pendant une semaine, elle a déclaré que les gens seraient « dégoûtés » de la quantité de plastique qu’ils trouveraient en face d’eux.

Plus de huit millions de tonnes de plastique entrent dans les océans chaque année et on estime qu’il y aura plus de plastique que de poisson d’ici 2050.

 

Nos mers contiennent maintenant environ 51 billions de particules microplastiques, soit 500 fois plus que les étoiles de notre galaxie.

 

Cette pollution nuit à plus de 600 espèces dans le monde entier, c’est ce que beaucoup considèrent actuellement comme la sixième extinction massive de la vie sur Terre.

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à le partager !

 

Source: independent.co.uk
Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

Laisser un commentaire