McDonald’s perd énormément d’argent, et se retrouve même à la traîne sur le marcher boursier depuis un moment.

La société a révélé en février que le géant de la restauration rapide continue à perdre de l’argent chaque mois, et ce malgré l’affirmation selon laquelle ils envisagent de « changer » leur modèle d’entreprise.

Suite au départ de leur PDG et aux doutes des économistes concernant la capacité de la société à « surmonter cette crise », McDonald’s semble incapable de convaincre les consommateurs de manger ses produits « alimentaires » fabriqués à base de substituts de viande, de conservateurs, d’additifs et, bien entendu, d’OGM.

Comme l’explique Business Insider :

Les ventes de McDonald’s aux États-Unis ont diminué de 4 % en février, une diminution qui éclipse la légère reprise du mois dernier. Ce déclin est plus accentué que les 7 % prévus par Wall Street dans ce secteur de ventes aux États-Unis. Dans l’ensemble, le secteur de la restauration rapide a baissé de 1,8 % en février.

Business Insider

Et dans une tentative tardive de redorer son image alors qu’il aurait fallu s’y prendre il y a plus de dix ans, alors les consommateurs commençaient à peine à prendre conscience de ce qui se trouvait réellement dans leur Happy Meal, le mastodonte de la restauration rapide prétend désormais devenir une « société de restauration rapide progressiste ». En effet, le nouveau PDG de McDonald’s a annoncé la semaine dernière que la société va désormais se tourner vers des poulets qui ne sont pas bourrés « d’autant » d’antibiotiques que leurs poulets actuels.

De quoi convaincre qu’un changement profond est en cours dans les artères bouchées (mais sincères…) de McDonald’s ? Bien sûr que non. Mais cette initiative a le mérite de montrer à quel point l’information peut être influente.

Nous sommes les témoins du résultat d’une opinion publique informée qui influence un marché tout entier. On parle du leader mondial de la restauration rapide, une société qui n’a jamais semblé avoir cure des produits chimiques tordus présents dans les Chicken Nuggets, ni des nombreux films et documentaires qui montrent ce qui se cache dans ces « repas » XXL.

Il n’est pas surprenant que McDonald’s continue à perdre autant d’argent à l’heure où des alternatives de restauration rapide de bien meilleure qualité voient le jour. On peut même se procurer des hamburgers bio en quelques minutes dans la plupart des grandes villes. Pourquoi est-ce qu’un client potentiel choisirait un hamburger McDonald’s en connaissance de cause ?

L’époque des multinationales recouvertes de mystère et qui ignorent les avis de leurs consommateurs est bel et bien révolue.

Les chiffres décevants présentés aujourd’hui mettent en évidence l’étendue des réformes profondes dont McDonald’s a besoin. Et ces changements doivent aller au delà d’un simple changement de gestion. Il convient de donner un sang neuf à cette direction viciée et bornée.

Source : quenelplus : Image illustraion : MPD01605

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici