insuffisance cardiaque

12 Médicaments et compléments alimentaires qui peuvent provoquer l’ insuffisance cardiaque

L’ insuffisance cardiaque est une condition dans laquelle le cœur n’arrive pas à pomper suffisamment de sang en vue de répondre aux besoins du corps. Mais êtes-vous conscients que certains compléments alimentaires et médicaments non soumis à prescription médicale peuvent entrainer cet état ?

Un nouveau rapport publié par l’American Heart Association en août 2016 dans  » Circulation « , a mis en lumière certains de ces médicaments et compléments qui sont couramment pris et dont beaucoup peuvent être obtenus sans prescription.

Vous pourriez penser qu’étant donné que ces médicaments et compléments peuvent mettre notre vie en jeu, ils ne seraient pas facilement accessibles au public, mais en vérité ils le sont. Voici comment ils peuvent nuire à votre cœur :

 

  1. Médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens : cette catégorie de médicaments inclut également Ibuprofène et le Naproxène et peut augmenter le risque d’ insuffisance cardiaque. Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens peuvent augmenter la rétention de sel et d’eau, en diminuant la réponse de votre corps aux diurétiques, qui aident à éliminer les liquides et à augmenter la résistance vasculaire, ce qui mène au surmenage de votre cœur.

 

  1. Vitamine E : une étude publiée en mai 2006 au Journal of Cardiovascular Medicine a mis en évidence qu’une dose excédant 400 unités internationales (UI) de vitamine E par jour, augmente le risque d’ insuffisance cardiaque congestive de 21 à 50 % (par rapport à un placebo) chez les patients ayant déjà eu des crises cardiaques. Malheureusement, de nombreux essais similaires qui ont mis l’accent sur ce risque ont été menés dans l’espoir de démontrer que la vitamine E protégerait réellement le cœur de la maladie coronarienne et, en fin de compte, il s’est avéré que les compléments de vitamine E pouvaient provoquer l’ insuffisance cardiaque.

 

  1. Produits contenant l’éphédra (ma huang) : les remèdes traditionnels chinois à base de plantes et certaines tisanes peuvent augmenter le rythme cardiaque, la tension artérielle et surmener le cœur. Chez une personne ayant un cœur affaibli, ces produits peuvent également mener à des rythmes cardiaques anormaux qui peuvent mettre la vie en danger.

 

  1. Danshen, ail, ginkgo, palmier nain, aubépine : ces ingrédients sont des compléments et des médicaments alternatifs qui peuvent altérer la fonction plaquettaire. Ils peuvent également augmenter le risque de saignement chez les personnes souffrant d’une maladie cardiaque qui prennent des médicaments anticoagulants ou antiplaquettaires.

 

  1. Dong quai et agripaume :  ces ingrédients peuvent altérer la coagulation du sang. Chez les personnes atteintes de maladies cardiaques qui prennent également des médicaments anticoagulants ou antiplaquettaires, ces produits à base de plantes peuvent également augmenter le risque de saignement grave.

 

  1. Aconite : cette plante vénéneuse est utilisée en médecine traditionnelle chinoise et elle réduit la fréquence cardiaque afin de pallier l’affaiblissement du muscle cardiaque. Mais maintes recherches ont révélé qu’elle augmente également le risque de rythmes cardiaques anormaux qui mènent à la mort – une condition appelée tachycardie ventriculaire.
aconite
Aconite
  1. Ginseng : le ginseng peut augmenter le risque d’hypotension peu de temps après son utilisation, notamment si vous prenez des médicaments hypotenseurs. Le ginseng augmente initialement la synthèse de l’oxyde nitrique dans le corps, ce qui est sain, néanmoins et ironiquement son utilisation à long terme augmente le risque d’hypertension artérielle. Le ginseng peut également réduire la réponse des reins aux médicaments diurétiques utilisés pour éliminer l’excès d’eau dans le corps.

 

  1. Gossypol : le gossypol est un produit chimique toxique provenant du cotonnier qui peut, même à petites doses, augmenter les effets des médicaments diurétiques. La prise du gossypol peut baisser la tension artérielle et augmenter le risque de lésions rénales.

 

  1. Gynura : également connu sous le nom de l’épinard de longévité, ce légume augmente le risque d’hypotension en inhibant l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ECA), étant donné qu’il a un effet similaire aux inhibiteurs de l’ECA.
plante
Kristine Paulus – Gynura
  1. Réglisse : la réglisse augmente le risque d’hypertension et de rétention d’eau, ce qui mène au surmenage du cœur.

 

  1. Muguet : le muguet augmente le risque d’une fréquence cardiaque lente notamment lorsqu’il est utilisé avec d’autres médicaments tels que les bêtabloquants, la digoxine et les inhibiteurs calciques qui ralentissent également le rythme cardiaque.

 

  1. Yohimbine : la yohimbine est un extrait d’écorce d’arbre qui augmente la tension artérielle en augmentant les niveaux de noradrénaline, une hormone du stress, qui peut surmener le cœur tout en augmentant le risque de rythmes cardiaques anormaux.

 

Sources et références:

https://newsroom.heart.org/news/many-drugs-can-cause-or-worsen-heart-failure-cautions-new-statement

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16645413

everydayhealth.com 

Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

12 Médicaments et compléments alimentaires qui peuvent provoquer l’insuffisance cardiaque
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire