La mer vire au rouge après que 250 baleines aient été abattues dans les îles Féroé pour le rituel annuel

Grindadràp est une tradition annuelle aux îles Féroé. Pour la célébrer, ils ont dû abattre 150 baleines, ce qui a transformé la mer en rouge vif.

Des militants ont dénoncé ce rituel controversé, qui remonte à 1000 ans, après la première chasse de l’année.

Sea Shepherd, une organisation à but non lucratif, a déclaré qu’un total de 252 globicéphales et 35 dauphins avaient été tués au début de la semaine à Hvalba.

rituel
Crédit: Sea Shepherd / vp.fo

Considérant la tradition ancestrale comme une « pratique barbare« , l’organisation a partagé des photos de chasseurs dans l’eau en train de massacrer les créatures.

D’après une déclaration : « 252 globicéphales et 35 dauphins à flancs blancs ont été tués à Hvalba la nuit dernière. Et ceci après la découverte de l’énorme massacre au large de Sandvik.

« Ceci est la première chasse organisée de Grindadràp en 2020. La viande de la chasse est d’abord distribuée aux 70 participants. Ensuite, le reste est offert aux villages de Suðuroy. Tous les bénéficiaires sont libres de vendre leur part s’ils le souhaitent.

îles Féroé
Crédits: Sea Shepherd

En outre, chaque année, environ 100.000 globicéphales nagent dans les mers des îles Féroé.

En effet, même si tous les chasseurs sont obligés d’avoir un permis de chasse, cette pratique est beaucoup critiquée par les militants des droits des animaux. Notamment par la Blue Planet Society, qui a déclaré que les animaux avaient été « brutalement et cruellement abattus ».

Par ailleurs, l’organisation à but non lucratif de protection de l’environnement « ORCA » a également publié sur Twitter : « À la belle famille de globicéphales qui ont été brutalement assassinés dans les îles Féroé, nous sommes profondément désolés. Nous continuerons à nous battre pour mettre fin à ce spectacle sanguinaire. Reposez en Paix. Boycottons les îles Féroé, s’il vous plaît !« 

En 2014, Sea Shepherd avait réussi à arrêter le massacre et à sauver des « centaines » d’animaux.

Cependant, les efforts de l’organisation ont été une sorte « d’épée à double tranchant » puisqu’ils ont provoqué l’adoption d’une loi locale interdisant à tous les navires d’entrer dans l’archipel.

 

Source: ladbible.com

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires
Les tulipes

Les tulipes, un choix judicieux pour photographier les souris (20 photos)

un buisson

Surpris en train de se peloter dans un buisson, ils en prennent une bonne raclée