microkiné

Microkiné

La microkinésithérapie est peu connue de nos jours. Toutefois, cette méthode douce aide énormément à soulager la douleur.

 

Qu’est-ce que la microkinésithérapie ?

microkiné
rhythmuswege / Pixabay – microkiné

Mise au point dans les années 80 par deux kinésithérapeutes, la physiothérapie par micro-ondes utilise cette technique en vue de cibler la source d’une douleur. En effet, un microkinésithérapeute est capable, en effectuant des palpations très douces dans des endroits stratégiques, de déterminer les zones d’immobilité ou de résistance qui provoquent une affection que les dispositifs de technologie médicale (scanner, IRM …) ne peuvent pas détecter.

Une séance de microkinésithérapie est sensée permettre au corps de «se guérir ». À cet égard, le thérapeute reproduira manuellement et doucement le traumatisme initial pour faire revivre la mémoire de notre corps afin qu’il puisse mettre en œuvre son « pouvoir de guérison ». Ainsi, les tissus préalablement endommagés sont reconstitués pour guérir ensemble.

 

Que peut-on traiter à l’aide de la microkinésithérapie ?

microkinésithérapie
ijmaki / Pixabay – microkiné

La microkinésithérapie peut être pratiquée en cas de troubles d’origine musculaire ou osseuse (entorses, tendinites, torticolis …) mais aussi en cas de fatigue, d’insomnie, de vertige ou de traumatismes psychologiques et émotionnels.

Cette technique doit être effectuée par un professionnel. En France, plus de 1800 microkinésithérapeutes ont été agrées par le centre de formation en microkinésithérapie (CFM).

Grâce à la parfaite connaissance des « cartes » développées par les fondateurs, cette technique permet de retracer la correspondance entre certaines parties du corps, et permet t au thérapeute de retrouver rapidement la lésion principale qui provoque de nombreuses altérations.

La microkinésithérapie est efficace et utile pour tous les êtres humains et les animaux, quel que soit leur âge. Par conséquent, les nourrissons peuvent également suivre cette méthode de traitement sans douleur. En règle générale, une seule session suffit.

Néanmoins, vous pouvez faire une seconde session si nécessaire, à condition de respecter un intervalle d’au moins une semaine entre les deux. Vous pouvez bien sûr utiliser d’autres techniques en parallèle de la microkinésithérapie (acupuncture, homéopathie, ostéopathie …) à condition de laisser un intervalle de 8 jours entre chaque technique pour ne pas surmener votre corps, ce qui pourrait perturber son fonctionnement.

 

 

Source: lady-first.me

Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici