Meilleurs remèdes maison pour traiter la mononucléose infectieuse « maladie du baiser »

 

Mononucléose infectieuse – maladie du baiser

La mononucléose, aussi connue sous le nom de la maladie du baiser est une maladie infectieuse provoquée par le virus Epstein-Barr qui fait partie de la famille de l’herpès et cible particulièrement les lymphocytes et les cellules épithéliales.

Présent généralement au niveau de la salive et du mucus, le virus se propage le plus souvent à travers la toux et l’éternuement ou le partage des ustensiles ou des paillettes. Le virus Epstein-Barr ne se propage pas par le simple contact. La mononucléose touche surtout les adolescents et les jeunes adultes et les adultes sont immunisés contre le virus car ils l’ont déjà attrapé pendant leur enfance.

Les symptômes les plus communs de la mononucléose consistent dans la fatigue, les maux de gorge, la fièvre, l’enflure des ganglions lymphatiques au cou et aux aisselles, l’enflure des amygdales, les maux de tête et une éruption cutanée.

En outre, cette maladie peut mener à des complications telles que l’hypertrophie de la rate, des affections hépatiques comme l’hépatite et la jaunisse, l’anémie ainsi que l’amygdalite qui peut rendre la respiration difficile.

Il n’y a pas de traitement approprié pour cette maladie infectieuse, car les antibiotiques ne fonctionnent pas contre les infections virales comme la maladie du baiser. Ainsi, la mononucléose guérit toute seule en 2 à 4 semaines. Néanmoins, une fois que vous êtes infecté par le virus, il reste dans votre corps pour le reste de votre vie, même si les symptômes ne sont pas apparents.

L’objectif principal du traitement consiste à traiter les symptômes associés à l’infection et à stimuler l’immunité. Certains changements du mode de vie et des remèdes maison peuvent être efficaces.

En voici les meilleurs :

 

  1. Huile de coco

L’acide laurique et les autres acides gras à chaîne moyenne contenus dans l’huile de coco sont rapidement absorbés par le corps et utilisés pour former la monolaurine, un monoester doté d’une puissante activité antivirale et antibactérienne.

De plus, les nombreuses vitamines et d’autres nutriments contenus dans l’huile aide à restaurer la fonction immunitaire et à booster la santé globale.

  • En vue traiter la mononucléose, prenez une dose quotidienne d’huile de coco extra-vierge par voie orale. Selon votre niveau de tolérance, vous pouvez prendre 1 à 3 cuillères à soupe par jour jusqu’à ce que l’infection disparaisse.
  • Pour prévenir les infections, utilisez cette huile dans votre cuisine quotidienne.
Mononucléose
crédit image :  serezniy  / 123rf – Mononucléose infectieuse

 

  1. Vinaigre de cidre de pomme

cider vinegar
mononucléose infectieuse

Étant riche en propriétés antivirales, le vinaigre de cidre de pomme aide à tuer le virus responsable de cette infection.

De plus, le vinaigre de cidre de pomme est riche en vitamines et en minéraux qui stimulent votre système immunitaire, ce qui accélère la guérison.

  • Mélangez 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme cru non filtré dans une tasse d’eau tiède. Ajoutez un peu de miel naturel et buvez cette solution deux fois par jour pour combattre l’infection.
  • Alternativement, mélangez 1 à 3 cuillères à café de vinaigre de cidre de pomme dans 1 tasse d’eau tiède et gargarisez-vous avec cette solution plusieurs fois par jour pour soulager les maux de gorge.

(suite en page suivante)

Laisser un commentaire