Péritonite : Causes, symptômes et traitement

Qu’est-ce que la péritonite ?

La péritonite est une inflammation du péritoine, la fine couche de tissu qui couvre la partie intérieure de l’abdomen et la majorité de ses organes. L’inflammation résulte généralement d’une infection fongique ou bactérienne, due à une blessure abdominale, une condition médicale sous-jacente ou un dispositif de traitement, tel qu’un cathéter de dialyse ou un tube d’alimentation.

La péritonite est une affection grave qui requiert des soins médicaux immédiats. Des antibiotiques intraveineux (IV) à action rapide sont nécessaires pour traiter l’infection, et dans certains cas la chirurgie est nécessaire afin d’éliminer les tissus infectés, car l’infection peut se propager et devenir mortelle si elle n’est pas traitée convenablement.

 

Quelles sont les causes de la péritonite ?

Il existe deux types de péritonite. La péritonite bactérienne spontanée (PBS) due à une infection du liquide qui se trouve dans votre cavité péritonéale. Une insuffisance rénale ou hépatique peut également provoquer cette affection. En outre, les personnes sous dialyse péritonéale pour insuffisance rénale ont un risque accru de PBS.

La péritonite secondaire est généralement due à une infection qui s’est propagée à partir de votre tube digestif.

Voici les conditions qui peuvent également provoquer une péritonite :

  • Plaie abdominale ou blessure
  • Appendice rompu
  • Ulcère de l’estomac
  • Côlon perforé
  • Diverticulite
  • Pancréatite
  • Cirrhose du foie ou d’autres types de troubles hépatiques
  • Infection de la vésicule biliaire, des intestins ou du sang
  • Maladie inflammatoire pelvienne
  • La maladie de Crohn
  • Procédures médicales invasives, y compris le traitement de l’insuffisance rénale, la chirurgie ou l’utilisation d’un tube d’alimentation
Péritonite
rob3000 / 123RF

 

Symptômes de la péritonite :

Les symptômes de la péritonite diffèrent en fonction de la cause sous-jacente de l’infection. Les symptômes courants de la péritonite comprennent, entre autres :

  • Douleur abdominale qui devient plus intense avec le mouvement ou le toucher
  • Ballonnement ou distension abdominale
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Constipation ou flatulences
  • Miction minimale
  • Anorexie, ou perte d’appétit
  • Soif excessive
  • Fatigue
  • Fièvre et frissons

 

Traitement de la péritonite :

La première étape du traitement de la péritonite consiste à déterminer la cause sous-jacente de cette condition. Le traitement implique la prescription d’antibiotiques afin de lutter contre l’infection ainsi que des analgésiques pour réduire la douleur.

Si vous avez des intestins infectés, un abcès ou un appendice enflammé, vous pourriez avoir besoin d’une intervention chirurgicale pour éliminer le tissu infecté.

Si vous êtes sous dialyse rénale et vous souffrez en même temps de péritonite, vous devriez peut-être attendre que l’infection disparaisse pour reprendre votre dialyse. Si l’infection persiste, vous devriez peut-être passer à un autre type de dialyse.

Vous devriez commencer le traitement le plutôt possible en vue d’éviter les complications graves et potentiellement mortelles.

 

Comment prévenir la péritonite ?

Si vous êtes sous dialyse, lavez-vous les mains et les ongles avant de toucher votre cathéter, et veillez à nettoyer la peau autour du cathéter sur une base quotidienne. Suivez à la lettre les instructions de votre médecin concernant l’entretien et le stockage de votre équipement médical.

Si vous ressentez des douleurs abdominales sévères ou vous avez des blessures abdominales intenses, prenez l’une des mesures suivantes :

  • Consultez votre médecin
  • Allez aux urgences
  • Appelez le SAMU

 

Sources et références: healthline.com 
merckmanuals.com/
mayoclinic.org/Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires
gérer l’anxiété

9 Conseils incontournables qui vous aideront à gérer l’anxiété et vous sentir à nouveau calme

dopamine

9 Façons d’augmenter les niveaux de dopamine dans votre cerveau