Pervers narcissique : 13 façons de le détecter

0

Une personne ayant un profil pervers narcissique est une personne qui ne pense qu’à son propre bonheur et puise sa force dans la manipulation indirecte de ses victimes. Ce genre de personnes n’a pas de sentiments ou d’empathie envers les autres, ainsi ils ne peuvent pas aimer les autres ou maintenir des relations saines avec eux.

 

Ces individus sont incapables de résister aux échecs, alors ils manipulent tous ceux autour d’eux pour atteindre leurs objectifs égoïstement. Lorsque leurs désirs ne sont pas satisfaits, ils culpabilisent leurs victimes, bien que celles-ci n’aient rien à faire.

 

Un pervers narcissique choisit des victimes avec lesquelles il entretient des liens familiaux, professionnels ou amoureux, étant donné qu’il a besoin de cette proximité pour exercer son influence. Il ne peut exercer aucun effet en public, alors il agit toujours en cachette. Il empêche ces personnes de s’en éloigner en utilisant diverses stratégies à travers desquelles il ment, il fait semblant, il séduit et culpabilise les autres pour ses propres erreurs.

victime de narcissisme

Ce type de personnes peut faire des ravages, car il est souvent jaloux, infidèle, il critique sans cesse et se sent puissant en méprisant ses victimes. Lorsque les pervers narcissiques sont tristes ou frustrés, ils essaient de « répandre » leur malaise à leurs victimes.

 

Ce que cache vraiment un pervers narcissique, est une vision négative de soi et une faible estime de soi qu’il essaie de remédier au détriment des autres. Ainsi, pour se sentir mieux, il essaie de soumettre et de rabaisser ses victimes.

 

Mais, vous vous demandez pourquoi les victimes se laissent faire de cette façon abominable ? Tout simplement, un pervers narcissique ne fait pas toujours mal aux autres. Au contraire, au début de la relation il est un excellent acteur : charmant, séduisant et flatteur.

 

Une fois la victime est sous l’emprise de la passion, il se débrouille peu à peu pour la transformer en une marionnette. Puis il alterne l’humiliation et la flatterie pour que la victime ne s’en aille jamais.

 

Perversion narcissique

Le terme «pervers narcissique» a été inventé par le psychiatre et psychanalyste français Paul-Claude Racamier en 1986. Il a défini cette perversion comme une manière organisée de se défendre contre la douleur et la contradiction intérieure à travers la surestimation de soi et la projection. Non seulement cette perversion est exempte de scrupules, mais elle est accompagnée d’un plaisir. C’est une manière de se protéger des conflits intérieurs (Racamier, 1992).

 

D’autres auteurs ont également utilisé ce concept, bien qu’il ne soit pas très répandu, et le classifient dans le cadre de la manipulation mentale pathologique dans laquelle l’agresseur tente d’usurper l’identité de la victime.

 

Selon Houdoy, ​​le pervers narcissique serait comme un psychotique mais sans symptômes, il cherche son équilibre à travers la projection de la douleur qu’il n’est pas autorisé à expérimenter et les contradictions intérieures qu’il refuse d’assumer sur les autres.

Le trouble narcissique se manifeste par le manque d’empathie, le besoin excessif d’être reconnu et admiré, l’envie des autres et la mégalomanie.

Alors que la perversion a une connotation de cruauté et de manque de jugement moral. Ces personnes satisfont leurs besoins et leurs désirs au détriment des autres. Elles utilisent les gens comme des moyens pour atteindre leurs objectifs, en ignorant complètement leurs besoins ou leurs sentiments.

Alberto Eiguer ajoute que « le pervers narcissique essaie en quelque sorte de faire croire à sa victime que le lien de dépendance est irremplaçable, et que c’est bien elle qui l’a demandé ».

 

Causes de la perversion narcissique

Les pervers narcissiques ne se sont pas développés en tant qu’individus. Ils ont souffert pendant leur enfance d’une sorte de dysfonction dans leurs relations avec les autres, ainsi ils ont l’impression qu’ils n’ont pas assez de valeur. Ils ont un grand vide et un grand mécontentement et au lieu d’y pallier, ils essaient de s’approprier des vertus des autres.

Par conséquent, ils désirent intensément d’autres personnes qui semblent posséder les valeurs qu’ils n’ont pas. Une fois qu’ils conquièrent ces personnes et atteignent les objectifs auxquels ils aspirent (accéder à un groupe social ou intellectuel auquel ils veulent appartenir), ils commencent à miner leur estime de soi petit à petit pour les détruire.

Ensuite, c’est comme s’ils dénuent leurs victimes de leurs qualités en les remplissant de doutes et de tristesse, en vue de combler leur propre vide.

Voici comment identifier un pervers narcissique

Dans cette section vous serez capable d’identifier le comportement typique des pervers narcissiques et la façon de les détecter avant de devenir l’une de leurs victimes.

homme pervers
pixel2013 / Pixabay

 

1- Il semble être gentil et charmant

Au début, ou quand on sait peu de sa personnalité, on le trouve habituellement charmant. Petit à petit, il commence à mettre en valeur des signes de supériorité, en parlant de ses qualités. En même temps, il essaie de disqualifier les autres, les ignorer et les rejeter comme s’ils ne méritaient pas son respect. Il déclare aussi souvent qu’il est attrayant et intéressant pour tout le monde (sans que cela soit vrai).

(suite en page suivante)

Pervers narcissique : 13 façons de le détecter
4 (80.44%) 90 votes

Laisser un commentaire