Une Écossaise a enduré six mois exténuants de chimiothérapie après avoir été diagnostiquée à tort d’un cancer du foie en phase terminale. Elle a finalement découvert plus tard qu’elle n’a jamais eu la maladie.

Ann Milne a choisi d’avoir un traitement en 2008 pour prolonger sa vie, après que les médecins lui ont dit qu’ils avaient trouvé des tumeurs graves dans son foie.

Pendant six mois, elle a fait face à un traitement difficile, qui l’a laissée sans cheveux, avec des vomissements et une fatigue constante.

Cette femme a fait six mois de chimiothérapie après avoir été diagnostiquée à tort du cancer, et cela a fini par avoir des conséquences pour sa vie, incapable de marcher sur de longues distances.

En 2009, elle est retournée à l’hôpital, où les médecins lui ont donné la bonne nouvelle qu’elle n’avait pas le cancer.

Mais l’euphorie de la femme de 56 ans a été rapidement suivie par le désespoir lorsque les experts ont révélé que, en fait, elle n’avait jamais été victime d’un cancer.

Aujourd’hui, six ans plus tard, la mère de quatre enfants, qui s’est retrouvée avec une lésion musculaire permanente nécessitant une canne pour marcher sur de longues distances, a reçu une compensation pour l’erreur.

Elle a dit: « Ils ont ruiné ma vie, j’avais l’habitude d’être pleine d’énergie et aimais faire de longues promenades avec ma famille, mais maintenant je peine à marcher quelques mètres sans me fatiguer. Je suis dégoûtée d’avoir eu une chimiothérapie pour une maladie que je n’ai même pas eue ».

La femme a été dévastée quand on lui a dit qu’elle avait un cancer du foie, cinq ans après avoir vaincu une tumeur du sein.

Les tumeurs que les médecins avaient trouvées dans son foie étaient simplement des lésions inoffensives.

Cela a transformé le bonheur d’Ann en une profonde colère, qui prétend qu’aucune récompense ne lui permettra de récupérer des dommages physiques et psychologiques qu’elle a eus.

La femme a également déclaré que, malgré la réception d’un rapport pour faute professionnelle, l’hôpital ne s’est pas excusé, disant seulement que l’affaire était maintenant terminée.

Source : Daily Mail / sante-nutrition.org

3 Commentaires

  1. Arrêtez de demander DES SOURCES sans arrêts C’EST LA NOUVELLE MODE. Si vous n’avez pas compris que la médecine était devenue un commerce comme un autre ALORS IL FAUT VOUS REVEILLER. EX : le presque mais pas tout a fait CANCER DU SEIN OUI on coupe le ou les seins des femmes pour le ou les reconstruire par la suite. Je n’entends que ça autour de moi y en a marre. EST-CE QU’ON EST CONSCIENT DE RENDRE DES FEMMES HANDICAPEES A VIE !!!!!!!!!!!! mdr

  2. LA MEDECINE EST FAITE POUR SOIGNER ET SOULAGER NON POUR HANDICAPER PARFOIS A VIE
    DES SOURCES ????? CE SONT LES FAITS EN PLUS ON DOUTE DU TEMOIGNAGE DE CES GENS QUI SONT EN PLUS DES VICTIMES C’EST LE MONDE A LENVERS MAIS BIEN SUR QUE CETTE FEMME EST FOLLE.SVP REMETTEZ VOUS EN QUESTION.
    LES MEDECINS SONT LA POUR ETABLIR UN DIAGNOSTIC SUR ET CHERCHER JUSQU’A CE QUE CE DIAGNOSTIC SOIT SUR ET NON POUR DONNER DU BOULOT A SON CONFRERE MDR. J’ai la chance d’avoir un bon médecin mais c(est de plus en plus rare.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici