Nous avons tous besoin d’être aimés et d’aimer. Pour certaines personnes ce besoin tourne à l’obsession. Voyons comment on devient dépendant affectif et ce qu’on peut mettre en place pour sortir de ce mal et reprendre sa vie en main.

Comment devient-on dépendant affectif ?

Les dépendants affectifs sont des personnes qui ont reçu peu d’amour ou d’attention durant leur enfance. Ce sont des personnes qui ont vécu un véritable manque  affectif qui leur fera reproduire des relations de dépendances parce que la relation d’amour maternelle ou paternelle s’est mal passée et n’est pas sevrée.  Ils ont souvent grandi avec des messages contradictoires comme :

  • Sois gentil laisse maman tranquille car elle est fatiguée. Tu es assez grand(e ) pour t’occuper de toi-même.

Le résultat c’est que l’enfant va vite apprendre à se débrouiller seul car il passe toujours après quelqu’un d’autre. Il apprend à prendre en compte le mal des autres et se coupe de son propre besoin. S’il comble le besoin d’autrui il aura de l’importance : Si je laisse ma mère tranquille et qu’elle se repose je serai un gentil petit garçon ( fille) et elle sera présente pour moi.

Le résultat c’est qu’à l’âge adulte, ce manque affectif s’exprime sous la forme d’une dépendance dans la relation.  «  Je suis important ( e ) si je comble le besoin de l’autre car il sera gentil avec moi ». On est dépendant du regard de l’autre et de son amour .  On  souffre d’un sentiment d’inachevé, d’un manque constant, d’un trou dans notre structure psychique  qui doit être comblé par le partenaire amoureux qui détiendrait les clefs qui ouvriraient la porte du bonheur et du bien être. La personne souffre et il est légitime de vouloir se débarrasser de cette souffrance. L’erreur consisterait à penser qu’une relation pourrait venir combler le manque ressenti. Le but étant de comprendre que le manque ne peut être comblé que par notre propre personne.

La dépendance affective à l’âge adulte

À l’âge adulte ce sont des personnes qui vont manquer cruellement de confiance en eux et qui seront en demande perpétuelle d’amour et d’attention. Le dépendant affectif a peur de se retrouver seul et de perdre l’autre, il ne se sent jamais aimé suffisamment.

La dépendance devient pathogène lorsqu’on décide de changer notre comportement pour plaire à autrui. On se convainc que la seule manière d’y arriver est de faire «  comme ci » pour rentrer dans un personnage qui sera aimé par tout le monde .

La dépendance commence dès lors que l’idée de conserver l’autre à tout prix nous obsède au point de nous changer pour continuer à lui plaire. Si l’autre nous empêche de nous réaliser ou cherche à contrôler nos actions, nous faisons peu à peu passer nos envies après les siennes et nous nous éloignons, de qui nous sommes vraiment. Or, on ne peut ni aimer celui que l’on possède ni celui qui cherche à nous posséder. L’amour au long court ne se conjugue qu’avec le concept de liberté.

Les caractéristiques

Une jalousie excessive 

Le dépendant est persuadé qu’il n’est pas assez bien pour mériter l’amour de son partenaire. Dès que ce dernier sera en contact avec l’extérieur il estimera être en danger car il risque d’être délaissé, trompé ou quitté.

Besoin de plaire

Il est impensable de ne pas plaire. Le DA ( dépendant affectif) met tout en œuvre pour attirer l’attention vers lui . Il donnera énormément de sa personne car chaque relation lui permet de se sentir vivant.

Renier son identité 

Pour plaire le DA est prêt à tout ! Si son partenaire n’aime pas telle ou telle caractéristique de sa personnalité il  changera et fera en sorte d’être aimé quel que soit le sacrifice à faire.

Harcèlement 

Le dépendant affectif est capable d’envoyer des dizaines de messages en une soirée à son partenaire pour savoir si tout va bien ou pour lui demander quand il rentre. Il va aussi fouiller dans son facebook pour espionner ses moindres faits et gestes.

Demande affective 

Il  a besoin constamment de preuves d’amour car le manque qu’il a en lui donne l’impression de n’être jamais rassasié et d’avoir besoin de toujours plus de preuves.

Tristesse 

Il a toujours ce manque en lui car il n’arrive pas à se faire du bien seul.

Manque de confiance en soi 

Comment faire confiance à son partenaire si on manque de confiance en soi ? On doute constamment et on ne trouve pas les réponses vu qu’on est dépendant de son avis et de sa vision des choses.

Tendance à attirer des partenaires qui ont peur de l’engagement 

Lorsque le DA  se met avec un partenaire qui a peur de s’engager cela lui renvoie comme message  la peur qu’il a de s’engager envers lui-même pour apprendre à se connaître et à regarder ses blessures en face .

Le travail à faire

Le travail à faire en coaching consistera à :

  • aider la personne à quitter sa position de victime,
  • arrêter de prendre l’autre pour un sauveur ou un persécuteur .

L’objectif du travail sera de l’aider à s’aimer pour pouvoir s’épanouir dans une relation amoureuse plus harmonieuse.

Il faudra prendre conscience de la dépendance et sortir de tout jugement afin d’accepter sa véritable identité. Il conviendra de renouer avec chaque partie de vous-mêmes qui n’a pas été reconnue ou entendue.

Vous allez apprendre à faire connaissance avec vous-mêmes et découvrir toute la beauté qui vous habite.

Dans le travail de coaching il sera conseillé d’utiliser différents outils pour vous permettre de guérir plus facilement par la prise en compte de votre personne et de l’écoute à mettre en place face à vos manques et souffrances.

  • Le carnet de coaching

Ce petit calepin devra vous accompagner tout au long de votre parcours. Notez-y tout ce qui vous passe par la tête que ce soit vos tristesses comme vos réussites.

Exemple : aujourd’hui j’ai envie de rigoler. J’ai envie de changer mon comportement face à mes collègues et pour ce faire je vais aller leur parler directement en leur souhaitant une bonne journée par exemple.

Ce carnet doit être utilisé pour vous et non pour les autres. Il faudra toujours vous poser la question suivante : est-ce que cela va m’apporter un bien être dans ma vie ?

– Le timing de 10 minutes

En tant que DA vous avez tendance à vous inquiéter rapidement si vous n’avez pas de nouvelles de votre amoureux. Quand l’envie commence à monter vous devez absolument éteindre votre téléphone et vous déconnecter de tous vos comptes sociaux.

Ensuite vous vous occupez pendant 10 minutes non stop. Il faudra arriver à ne plus penser à lui de manière compulsive. Après ce timing vous devriez vous sentir plus serein. Si ce n’est pas le cas vous continuez sur une base de 10 minutes à chaque fois.

  • La prise de conscience

Lorsqu’on souffre de dépendance affective on est totalement coupé de soi-même. Le seul objectif dans la vie c’est d’être la personne la plus parfaite possible dans la relation amoureuse.

Pour guérir il faut prendre conscience que notre fonctionnement n’est pas celui qu’il faut pour qu’on puisse être heureux. Tant que vous serez dans le déni, vous ne pourrez pas en sortir.

Ne dites plus « je ne peux pas y arriver», «  je suis incapable », « je ne sais pas faire »,  remplacez ces pensées par « Je vais y arriver peu importe le temps que ça prendra ».

– Faire connaissance avec vous-mêmes.

Commencez par une fois par semaine à vous familiariser avec le fait d’être seul( e). Que ce soit une soirée ou une journée il faudra que vous puissiez y trouver du bonheur et de la satisfaction.

Vous allez petit à petit faire les choses pour vous-mêmes et arriver à :

  • vous concentrer sur vos points forts
  • dire non je ne veux pas
  • Faire la liste de ce que je veux accomplir et commencer immédiatement la mise en œuvre
  • Parler en terme positif
  • Vous dire que vous êtes capable de …

En conclusion

Le but d’une relation amoureuse n’est pas de combler un manque. Pour faire disparaitre notre dépendance il faut aller voir en nous ce que veut dire ce manque. C’est par le travail de reconnaissance de nous-mêmes que nous pourrons arriver à nous sortir d’un mode de relation qui ne mène à rien . A force de travail et d’investissement on arrive à se donner ce que l’on cherchait à l’extérieur.

Grace au travail de coaching vous allez apprendre à mieux vous connaître. Cela vous permettra de cerner vos besoins et de vous aimer. Vous êtes responsable de votre bonheur et cela ne dépend en aucun cas de l’attention qu’une personne peut vous donner.

Jess

thumbnail_jess
Biographie 
Coach en développement  personnel et experte en relation amoureuse,  je dispose des techniques pour pouvoir vous aider rapidement et efficacement.
Prenez-vous en main !
Devenez acteur de votre vie !
Décidez au lieu de subir !
Je suis là pour vous .
Jess
Sa page : https://www.facebook.com/jessetvous/
Son site : http://jessetvous.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici