Meilleurs remèdes maison pour traiter la pneumonie

 

La pneumonie est une maladie respiratoire qui se traduit par l’inflammation des poumons due à une infection bactérienne, virale ou fongique. De manière générale, le corps humain empêche ces organismes d’infecter vos poumons mais, parfois, ils peuvent réussir à conquérir votre système immunitaire, bien que vous soyez en bonne santé.

Dans la majorité des cas, la pneumonie est une condition bénigne et disparaît au bout de deux à trois semaines. Néanmoins, elle peut s’aggraver et même devenir mortelle.

La pneumonie est particulièrement dangereuse pour les nourrissons, les jeunes enfants, les personnes âgées de 65 ans et plus et les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou qui ont des problèmes de santé sous-jacents.

Les symptômes les plus communs de la pneumonie comprennent la toux, la fièvre, les frissons, l’essoufflement, les maux de tête, la perte d’appétit, la fatigue, la transpiration, des nausées et des vomissements, des douleurs musculaires et des douleurs thoraciques lors de la respiration profonde ou de la toux. Les personnes âgées atteintes de pneumonie peuvent également éprouver de la confusion ou du délire.

Le traitement adéquat de cette condition est fonction du type de pneumonie que vous avez et de la sévérité des symptômes.

Il est primordial de consulter un médecin si vous avez des difficultés à respirer, des douleurs au niveau de la poitrine, une fièvre et une toux persistantes.  Or, si vous n’avez pas de symptômes sévères, vous pouvez opter pour des remèdes naturels pour pallier cette condition.

En voici les meilleurs :

 

  1. Ail

L’ail possède des propriétés antimicrobiennes qui combattent les bactéries, les virus et les champignons. Il peut également baisser la température du corps et favoriser l’expectoration pour éliminer les mucosités de la poitrine et des poumons.

  • Mélangez une tasse de lait avec quatre tasses d’eau et ajoutez-y une demi-cuillère à café d’ail écrasé. Faites bouillir cette solution jusqu’à ce qu’elle soit réduite au quart de la quantité. Buvez trois fois par jour.
  • Alternativement, laissez quelques gousses d’ail écrasées infuser dans un mélange de quantités égales de jus de citron frais et de miel naturel. Prenez deux à trois cuillères à café de ce remède, trois à quatre fois par jour.
  • Vous pouvez également frotter une pâte d’ail ou un jus d’ail sur votre poitrine.
  • Si vous n’aimez pas le goût et l’odeur de l’ail, vous pouvez boire du thé au gingembre pour soulager votre condition.
ail
Alexas_Fotos / Pixabay

(suite en page suivante)

Laisser un commentaire