Les ruines de cette ancienne église ont réapparu grâce au confinement

L’impact du confinement sur l’environnement a permis aux gens, un peu partout dans le monde, de profiter d’un air et d’une eau plus propres.

En Turquie, les vestiges submergés de cette basilique âgée de 1600 ans sont également devenus plus visibles !

Ces magnifiques photos montrent le lac Iznik reflétant la basilique byzantine à quelques mètres sous son eau cristalline, dans la région nord-ouest du pays.

Ces ruines, généralement recouvertes d’algues, ont été découvertes pour la première fois en 2014. Elles constituent un emblème architectural du christianisme primitif.

Crédit: CEN

Dès sa découverte, l’Institut Archéologique Américain a classé la basilique parmi les dix premières découvertes de l’année.

Les historiens pensent que la basilique a été construite en 390 après J.-C, en hommage au saint chrétien « Néophyte« , qui a été martyrisé en 303 après J.-C.

En 2015, le professeur Mustafa Sahin, chef du département d’archéologie de l’université d’Uludag, a ainsi déclaré : « Nous pensons que l’église a été construite au quatrième siècle ou à une date ultérieure, en l’honneur de Saint Néophyte, un saint chrétien martyrisé en 303. »

« Le plus intéressant, c’est les gravures du Moyen-Âge qui se trouvent en ce chef-d’œuvre. On peut y voir l’assassinat de Néophyte sur la côte du lac.« 

Crédit: CEN

Le professeur Sahin a déclaré à Live Science qu’il était vraiment surpris de cette découverte car il menait des recherches à Iznik depuis des années et ne l’avait jamais rencontrée.

Il a déclaré : « Je n’avais jamais découvert une structure aussi magnifique que celle-là !« 

« Quand j’ai vu les images du lac pour la première fois, j’ai été stupéfait de voir une structure d’église aussi visible.« 

Il a exprimé son opinion de la même façon dans une interview à l’Institut Archéologique Américain, en disant : « Je n’en ai pas cru mes yeux quand je l’ai vue sous l’hélicoptère !« 

Crédit: CEN
ADVERTISING

« Je me suis dit : « Comment se fait-il que personne n’ait remarqué ces ruines avant ? » »

Le professeur Sahin a également supposé qu’il y aurait probablement une autre découverte historique à faire sous la forme d’un temple païen.

En effet, dans les documents relatifs à la région, on constate un lien entre l’empereur romain Commode et le temple d’Iznik qui portait à l’époque le nom de Nicée.

En débattant sur ces informations, le professeur a posé cette question : « Ce temple aurait-il pu se trouver sous les vestiges de la basilique ?« 

 

Source: ladbible.com Traduit et adapté par: aidersonprochain.com

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires

Ces chasseurs de trophées posent avec des ours polaires morts en proposant des voyages de chasse à 40 000 euros

Voici de vraies bananes bleues au goût de glace à la vanille