Maladie de Lyme

La maladie de Lyme ou borréliose est due à une bactérie appelée Borrelia burgdoferi. C’est un spirochète transmis par l’intermédiaire d’une tique connue sous le nom de la tique de chevreuil ou la tique occidentale à pattes noires qui est plus petite qu’une graine de sésame.

 

Maladie de Lyme aiguë

La maladie de Lyme aiguë provoque des symptômes qui se développent à la suite d’une piqûre de tique, tels que l’érythème migrant (Erythema migrans), des symptômes pseudo-grippaux et d’autres éruptions cutanées. La phase aiguë de la maladie de Lyme est très difficile à diagnostiquer, sauf si une tique et l’éruption due à l’érythème migrant sont clairement présents. L’International Lyme and Associated Diseases Society « ILADS » rapporte que jusqu’à 50 % des patients n’ont jamais eu une éruption cutanée et jusqu’à 50 % des patients ne savaient pas qu’ils avaient été piqués par une tique.

Le test utilisé pour détecter la maladie de Lyme est également peu fiable et peut manquer jusqu’à 35% des cas. En outre, les tests sanguins n’identifient pas toujours les anticorps contre le spirochète, ce qui rend la détection de la maladie plus difficile.

 

Symptômes de la maladie de Lyme chronique

Les symptômes de la maladie de Lyme chronique peuvent se manifester après des mois ou des années de la première infection et peuvent durer plus longtemps.

Voici les 10 signes précurseurs de la maladie de Lyme chronique :

  • Rythme cardiaque irrégulier
  • Inflammation oculaire
  • Inflammation du foie
  • Inflammation articulaire
  • Insomnie
  • Fatigue intense
  • Problèmes neurologiques incluant perte de mémoire, maux de tête, vertiges et confusion
  • Engourdissements et picotements
  • Sautes d’humeur
  • Sensibilité à la lumière

La maladie de Lyme chronique peut affecter la peau, le cerveau, le système nerveux, les muscles, les os, le cartilage et tous les autres systèmes du corps. C’est une condition indéniablement pernicieuse.

 

Traitement de la maladie de Lyme chronique

Selon Mayo Clinic la prise de certains antibiotiques par voie orale tels que doxycycline, amoxicilline ou céphalosporine pendant 10 à 21 jours ou l’administration d’autres antibiotiques par voie intraveineuse pendant 14 à 28 jours sont assez efficaces et la majorité des patients se rétablissent rapidement et complètement au bout de quelques semaines.

 

Traitements alternatifs

Alors que les antibiotiques sont souvent prescrits pour le traitement de la maladie de Lyme avec plus ou moins de succès, ce sont les traitements alternatifs qui ont été les plus utiles pour de nombreux patients. Néanmoins, il y a peu de recherches cliniques qui corroborent leur efficacité, mais de nombreux praticiens alternatifs recommandent l’utilisation des remèdes suivants :

  • Acupuncture – Bien que l’acupuncture ne traite pas l’infection, elle a été efficace pour la gestion de la douleur et d’autres symptômes. De plus, elle peut aider à activer le système immunitaire ou stimuler la santé globale du patient.

 

  • Plantes pour traiter l’infection – Les médicaments à base de plantes qui ont mis en évidence une activité anti-infectieuse tels que la griffe de chat, la Stephania tetrandra, le Samento et la renouée du Japon sont considérés comme utiles.

 

  • Probiotiques –Étant donné que la majorité du système immunitaire est centrée dans les intestins, la consommation de probiotiques tels que le yogourt bio, le kéfir et les compléments à base de lactobacilles peut être utile. Ceci est particulièrement important car de nombreux patients atteints de la maladie de Lyme ont des problèmes digestifs.

 

  • Les herbes dotées d’effets anti-inflammatoires – Les herbes telles que le curcuma, le gingembre, l’ail, la cannelle et la boswellia peuvent être efficaces quant à l’inflammation. Toutefois, cela ne va pas traiter l’infection, mais peut aider certains systèmes du corps à guérir et à réduire les symptômes douloureux.

 

  • Exercice physique– Beaucoup de personnes atteintes de la maladie de Lyme se sentent inexplicablement fatiguées. Or, en pratiquant un exercice léger, on peut éprouver une amélioration du flux sanguin et de l’oxygénation des muscles et d’autres tissus du corps, ce qui peut aider à éliminer en quelque sorte l’inflammation et à augmenter les niveaux d’énergie globale.

 

À l’heure actuelle, dans la communauté médicale traditionnelle, la maladie de Lyme est peu comprise, difficile à diagnostiquer et a un éventail limité d’options de traitement. Des traitements alternatifs peuvent être plus efficaces et sont certainement plus faciles à obtenir. Ainsi, si vous soupçonnez que vous avez la maladie de Lyme, et vous éprouvez les symptômes ci-dessus mentionnés, consultez un spécialiste immédiatement.

 

A votre santé.

 

Sources et références: organicdailypost.com 
http://www.ilads.org/
http://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/lyme-disease/basics/definition/con-20019701
http://www.cdc.gov/lyme/treatment/prolonged/index.html
http://www.rodalenews.com/lyme-disease-treatment
http://www.drweil.com/drw/u/QAA142972/Anti-Inflammatory-Herbs.com
http://www.nytimes.com/health/guides/disease/lyme-disease-chronic-persistent/overview.html
Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

10 Signes qui indiquent que vous souffrez de la maladie de Lyme chronique sans vous rendre compte
Notez cet article

Laisser un commentaire