8 Remèdes maison efficaces pour soulager le syndrome de Raynaud

0

Syndrome de Raynaud

La maladie de Raynaud est une condition peu courante qui constitue en vérité un symptôme d’une autre maladie, probablement plus grave. Il s’agit principalement d’une hyperactivation du système nerveux sympathique, entraînant une constriction extrême des vaisseaux sanguins, et en ralentissant ainsi la circulation sanguine et entraînant une hypoxie localisée (déficit d’air / sang au niveau des cellules).

Lorsque ces vaisseaux sanguins secondaires sont incapables de transporter le sang, la peau perd sa couleur et sa sensation. C’est ce qu’on appelle le syndrome de Raynaud, mais il est souvent décrit comme la maladie de Raynaud s’il devient chronique. Dans certains cas, la maladie chronique de Raynaud constitue un signe précurseur du lupus érythémateux disséminé.

 

Symptômes de la maladie de Raynaud

syndrome de Raynaud
Niklas D 

La maladie de Raynaud se traduit principalement par l’engourdissement ou la décoloration des extrémités de votre système vasculaire (doigts et orteils), le stress émotionnel et des ongles fragiles et longs. Lorsque la température du corps baisse et que votre peau est exposée au froid, celle-ci devient pâle ou blanche, ce qui signifie que vous perdez du sang dans cette zone. Cela se produit généralement dans les mains, les doigts, les orteils, les pieds et les lobes d’oreille.

Néanmoins, lorsque l’apport en oxygène est épuisé, la peau devient bleue, de sorte que cette condition se manifeste de deux façons différentes. Dans les deux cas, lorsque l’apport en sang ou en oxygène redevient normal, la couleur de la peau redevient rouge, souvent accompagnée d’un gonflement et d’une douleur qui s’accentue au fur et à mesure que les tissus et les cellules retrouvent leur fonctionnalité. Cette condition ressemble à la sensation de fourmillement.  L’engourdissement est aussitôt remplacé par des picotements douloureux pendant quelques instants et ces effets durent plus longtemps en cas de la maladie de Raynaud.

La maladie de Raynaud primaire est une condition idiopathique, ce qui signifie qu’elle n’est pas due à une autre maladie sous-jacente. De toute évidence, il existe une myriade de conditions qui peuvent entraîner un faible flux de sang ou d’oxygène vers les extrémités du corps, mais la maladie de Raynaud qui se produit toute seule est souvent héréditaire. En outre, le tabagisme peut mener au développement de la maladie ou exacerber ses symptômes, étant donné qu’il s’agit d’un vasoconstricteur naturel.

Vous pouvez consulter un médecin pour vous prescrire un traitement adéquat, mais il existe de nombreux remèdes maison qui peuvent soulager les symptômes de cette condition sans provoquer autant d’effets secondaires que les médicaments sur ordonnance.

En voici les meilleurs :

 

1. Ginkgo Biloba

Le Ginkgo biloba est l’un des remèdes naturels les plus fiables pour un large éventail de conditions. Le Ginkgo biloba est un vasodilatateur et un stimulant du système circulatoire, qui fonctionne lentement mais efficacement car il faut quelques mois pour que le ginkgo biloba s’accumule dans votre système.

Nonobstant, il a été prouvé qu’il réduit les symptômes de la maladie de Raynaud d’environ 50% et a été largement utilisé pour d’autres problèmes circulatoires pendant des centaines, voire des milliers d’années.

Ginkgo Biloba
punch_ra / Pixabay – Ginkgo Biloba – syndrome de Raynaud

(suite en page suivante)

8 Remèdes maison efficaces pour soulager le syndrome de Raynaud
3.3 (66.67%) 3 votes

Laisser un commentaire