traitement de l'aphasie
bialasiewicz / 123RF Traitement de l'aphasie
 

Traitement de l’aphasie

Diagnostic

Étant donné que beaucoup de personnes souffrent d’aphasie à la suite d’un AVC, un orthophoniste procédera à un examen à l’effet de diagnostiquer l’aphasie après la survenance de l’AVC.

Certains exercices de base qui peuvent aider à évaluer les compétences linguistiques du patient comprennent :

  • Nommer les objets qui commencent par une certaine lettre
  • Lire ou écrire
  • Maintenir une conversation
  • Comprendre les directives et les instructions

Le BDAE (Boston Diagnostic Aphasia Examination) comprend des exercices qui évaluent de manière approfondie les compétences linguistiques du patient.

 

Un diagnostic complet inclura également une tomographie informatisée (CT) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM) afin de déterminer l’emplacement et le degré des lésions cérébrales qui ont mené à l’aphasie.

 

Traitement

L’orthophonie est le seul traitement de l’aphasie. La plupart des personnes atteintes d’aphasie ne retrouvent pas pleinement leurs capacités de communication, mais l’orthophonie peut apporter une amélioration significative, même en cas d’aphasie globale.

L’orthophonie vise à atteindre :

  • Une meilleure utilisation des capacités linguistiques existantes
  • L’amélioration des compétences linguistiques à travers le réapprentissage
  • La capacité de communiquer différemment, en substituant les mots manquants dans le discours

Comme il existe différents niveaux d’aphasie, et compte tenu que chaque personne apprend d’une manière différente, les techniques utilisées en orthophonie varient selon le cas.

traitement de l'aphasie
bialasiewicz / 123RF Traitement de l’aphasie

1. Thérapie mélodique et rythmée

Ce genre de thérapie est principalement utilisé pour traiter l’aphasie non-fluente. Il implique l’utilisation du fredonnement ou du chant en rythme, connu sous le nom d’intonation mélodique, tout en répétant des phrases et des mots avec lesquels le patient a eu des difficultés. Ce processus stimule l’activité cérébrale dans l’hémisphère droit et peut aider à augmenter le nombre de mots que le patient peut utiliser.

 

2. Thérapie de groupe

Dans cette thérapie, un petit groupe de personnes atteintes d’aphasie communique avec un thérapeute. Cela donne aux patients une chance pour pratiquer et améliorer leurs compétences linguistiques en interagissant avec un groupe de personnes dans un environnement confortable et efficace.

 

3. Promotion de l’efficacité communicative de l’aphasique (PACE)

Une thérapie qui améliore les compétences de communication des patients aphasiques en les engageant dans une conversation. On montre au patient une image ou un dessin et on lui demande de donner toutes les réponses possibles. Le premier niveau de la conversation est simple, mais au fil du temps il deviendra plus complexe.

 

4. Prévenir les AVC, prévenir l’aphasie

Les accidents vasculaires cérébraux constituent la principale cause de l’aphasie. Par conséquent, si vous voulez tenir l’aphasie à l’écart, veillez à prévenir la survenance d’un AVC.

Pour ce faire, prenez les précautions suivantes :

  • Faire de l’exercice régulièrement
  • Manger sainement
  • Maintenir la tension artérielle sous contrôle
  • Éviter l’usage du tabac
  • Maintenir la consommation d’alcool à un bas niveau
  • Gérer le stress

Si quelqu’un met en évidence des signes d’un accident vasculaire cérébral, il est primordial de consulter un médecin immédiatement, car cela est essentiel à la guérison.

 

Les signes précurseurs d’un accident vasculaire cérébral imminent comprennent :

  • Vision floue, noircie ou double
  • Vertiges, difficulté à marcher, perte de l’équilibre et de la coordination
  • Engourdissement, faiblesse ou paralysie au niveau d’un côté du corps
  • Troubles de l’élocution
  • Maux de tête sévères et soudains

 

A votre santé.

Laisser un commentaire