Voici comment traiter l’intoxication alimentaire naturellement et guérir rapidement

 
  1. Basilic

Le basilic est une excellente herbe qui soulage le malaise abdominal dû à l’intoxication alimentaire. Il est également doté de propriétés antimicrobiennes qui aident à combattre les micro-organismes. Vous pouvez tirer le meilleur parti du basilic de plusieurs manières.

Basilic
Crepessuzette / Pixabay
  • Buvez du jus de basilic extrait de quelques feuilles de basilic avec une cuillère à soupe de miel plusieurs fois par jour. Vous pouvez également lui ajouter du jus de coriandre frais.
  • Ajoutez quelques gouttes d’huile de basilic à quatre tasses d’eau. Buvez ce mélange lentement tout au long de la journée pour tuer les bactéries responsables des douleurs de l’estomac et d’autres problèmes digestifs.
  • Ajoutez des feuilles de basilic, du sel de mer et une pincée de poivre noir à trois cuillères à soupe de yaourt nature. Consommez-le trois à quatre fois par jour jusqu’à ce que vos symptômes soient soulagés.

 

  1. Ail

L’ail est un autre ingrédient très efficace concernant les intoxications alimentaires grâce à ses puissantes propriétés antivirales, antibactériennes et antifongiques. Il soulage des symptômes tels que la diarrhée et les douleurs abdominales.

Ail
RitaE / Pixabay
  • Mangez une gousse d’ail fraîche en l’avalant avec de l’eau. Si vous pouvez tolérer l’odeur de l’ail, vous pouvez également essayer le jus d’ail.
  • Alternativement, faites un mélange d’huile d’ail et d’huile de soja et frottez-le sur votre estomac après les repas.

 

  1. Banane

Les bananes sont douces pour l’estomac car elles sont faciles à digérer. En plus d’être riches en potassium, elles vous aident à restaurer vos réserves de potassium épuisées en raison des vomissements et de la diarrhée.

régime banane japonais

Manger une seule banane vous aidera également à restaurer vos niveaux d’énergie. Vous pouvez simplement manger une banane mûre ou faire un smoothie savoureux et sain et le boire deux à trois fois par jour.

(suite en page suivante)

Laisser un commentaire