Les troubles anxieux sont associés à ce type d’abus !

On dit souvent que la parole coupe davantage que le sabre. Les chercheurs expliquent que la violence verbale est la pire forme d’abus, que ce soit à travers l’intimidation, la cyber-intimidation ou la violence domestique.

Cette forme d’abus altère la structure du cerveau. Le cerveau humain se développe au fil du temps et ce développement est largement influencé par de nombreux facteurs.

Le développement des capacités cognitives, de la personnalité et de la conscience de soi prend des années.

 Lorsqu’un environnement est hostile ou malsain sur le niveau social, le développement du cerveau est affecté, et perturbé conséquemment.

Dans son entretien avec Psychology Today, le docteur Douglas Fields explique que :

L’abus sexuel qui a lieu à la première enfance, les agressions physiques, voire la violence domestique, provoquent des changements physiques anormaux dans le cerveau des enfants, avec des effets durables qui prédisposent l’enfant aux troubles psychologiques 

L’étude :

Selon une étude publiée dans l’American Journal of Psychiatry, la violence verbale affecte les liens entre l’hémisphère gauche et l’hémisphère droit du cerveau.

Troubles anxieux et l'abus
Troubles anxieux

LIRE AUSSI: 8 Signes avant-coureurs de l’anxiété chronique que la majorité des gens ignorent

Les chercheurs ont observé des jeunes adultes âgés entre 18 et 25 ans, et les résultats ont été obtenus grâce à une scintigraphie du cerveau. Les victimes de violence verbale étaient plus enclines à la colère, à la dépression et à l’anxiété.

L’étude a mis en valeur que l’intimidation exercée à l’école intermédiaire a les pires conséquences sur le développement du cerveau, étant donné que le cerveau n’est pas complètement développé dans ce stade de la vie.

D’après les chercheurs :

La violence verbale peut provoquer de majeurs problèmes psychologiques accompagnés de lésions cérébrales, y compris l’anxiété, la dépression, la colère, l’hostilité et la dissociation.

Le lien entre la violence verbale et l’anxiété

violence verbale
Troubles anxieux

Les narcissiques aspirent à étendre leur influence sur les personnes qui les entourent. Ils visent très souvent des personnes sensibles et émotionnelles.

Ces personnes ont recours à des mots et à des actions manipulateurs qui induisent un dommage sévère au cerveau de leurs victimes, quel que soit leur âge.

Les manipulateurs visent en premier lieu l’estime de soi de leur victime, menant à la perte d’équilibre et du contrôle. Ces actions mènent au développement de troubles anxieux sévères.

Sources et références: 

Journal Of Pakistan Medical Association
I Heart Intelligence
Psychology Today 
Verbal Abusedavidwolfe.com
National Institute of Mental Health

Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici