couple a planté 2 millions d’arbres
 

Il y a près de 30 ans, le photojournaliste brésilien Sebastião Ribeiro Salgado est revenu de l’Afrique de l’Est, où il documentait les horreurs du génocide au Rwanda. À la suite de ce projet traumatisant, Salgado devait gérer l’immense ferme d’élevage de sa famille à Minas Gerais, une région dont il se souvenait comme une forêt tropicale humide et luxuriante.

Malheureusement, la région a subi une transformation radicale, environ 0,5 % de la superficie seulement était couvert d’arbres et toute la faune avait disparu. « La terre », a-t-il dit au The Guardian, « était aussi malade que moi. »

 

 

Mais, sa femme Lélia a eu une idée brillante : il faudrait replanter la forêt. Afin de soutenir ce projet apparemment impossible, le couple a fondé en 1998 l’Instituto Terra, une « organisation environnementale consacrée au développement durable de la vallée de la rivière Doce ».

Au cours des prochaines années, le couple et l’équipe de l’Institut Terra ont collaboré et ont lentement mais sûrement replanté la forêt de 1 754 acres, la transformant d’un terrain aride en un paradis tropical.

 

12 ans d’évolution en une image

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TreecoinTXC🌳 (@treecointxc) le

Désormais une Réserve Privée du Patrimoine Naturel, des centaines d’espèces de la flore et de la faune se trouvent dans l’ancienne ferme. Outre 293 espèces d’arbres, le territoire regorge aujourd’hui de 172 espèces d’oiseaux, de 33 espèces de mammifères et de 15 espèces d’amphibiens et de reptiles, dont beaucoup sont en voie d’extinction.

Comme prévu, cette régénération a également eu un impact considérable sur l’écosystème et le climat. En plus de réintroduire des plantes et des animaux dans la région, le projet a régénéré plusieurs sources jadis asséchées dans la zone sujette à la sécheresse et a même eu un impact positif sur les températures locales.

 

Au bout du compte — et peut-être de manière inattendue — cet exploit majeur a sauvé plus que le paysage local. Salgado souligne : « Tous les insectes, les oiseaux et les poissons sont revenus », explique-t-il. « Et grâce à cette augmentation du nombre d’arbres, moi aussi, je renaissais. C’était le moment le plus important de notre vie.»

 

Sebastião et Lélia Salgado

Sebastião et Lélia Salgado

En 2001

 

Au fil de 20 ans, le photojournaliste brésilien Sebastião Ribeiro Salgado et son épouse Lélia ont transformé une terre aride en une forêt florissante.

En 2019

En 2019

Un travail titanesque

Un travail titanesque
jjj

Un travail titanesque2

Un travail titanesque3

 

Maintenant, la forêt abrite toutes sortes de plantes et d’animaux, dont beaucoup sont en voie d’extinction.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Wanderson Costa (@wandersoncosta_22) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Raiane Sthefane (@raianesthefane) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Wanderson Costa (@wandersoncosta_22) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Wanderson Costa (@wandersoncosta_22) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bianca Fagundes (@bia.fagundes_) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Wanderson Costa (@wandersoncosta_22) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sensibilidade & Sentimentos (@sensibilidade_e_sentimentos) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jaqueliny Borchat (@jaque_borchat) le

 

Source: mymodernmet.com / Instituto Terra: Website | Facebook
Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

Laisser un commentaire