Un pauvre chat
 

« Lorsque je l’ai pris dans mes bras, il a posé doucement sa petite tête sur mon épaule en quête d’affection »

Tout ce que Valentino demandait implicitement aux gens et la seule chose dont il avait besoin plus que tout est : le contact humain.

 

La fourrure durcie du chat était pleine de crasse. Il souffrait de Gale sarcoptique, une maladie très contagieuse pour les chats et les humains. Ses yeux étaient si enflés qu’ils étaient fermés.

 

chat fourrure crasse

Et Elaine Seamans s’en fichait complètement.

 

En passant devant sa cage au refuge Baldwin Park, elle a entendu son gémissement et son appel à l’aide.

 

« Il lui a tendu la main avec sa petite patte et a miaulé très doucement », a déclaré Seamans. « C’était comme s’il criait à l’intérieur de lui-même, s’il vous plaît, aidez-moi. »

Elaine Seamans

« Il y a des moments où on ne peut pas simplement continuer à marcher », ajoute-t-elle. « Vous devriez juste vous arrêter sans trop réfléchir. »

 

Et elle a choisi de ne pas porter de gants, mais d’étreindre Valentino directement sur son cœur.

Elaine chat

« Quand je l’ai pris dans mes bras, il a posé sa petite tête sur mon épaule », dit Seamans. « C’était ça ma mission. Je devais le faire sortir de là ».

 

Ensuite, elle a appelé son ami Toby Wisneski, fondateur de Leave No Paws Behind.

 

« Quand je parlais à Elaine au téléphone, elle m’avait laissé entendre son petit miaou, j’ai dit : “Ça y est”, dit-elle “Je pouvais l’entendre. On va l’aider sans hésitation”.

Elaine

 

Wisneski a rencontré Valentino ce week-end, l’emmenant directement dans une clinique vétérinaire où — bien qu’il ne puisse pas voir le personnel qui prend soin de lui — Valentino pouvait sentir son monde changer pour le meilleur.

 » Il ne pouvait pas bouger et il ne pouvait pas voir. Mais Dieu l’aime, c’est un combattant courageux « dit Wisneski. “Tout le monde l’adore et le protège”.

 

Son pronostic est excellent et une fois qu’il aura traversé cette étape, il aura une longue vie à vivre ”

 

» Il a un bon cœur « ajoute-t-elle.

clinique vétérinaire

Mais là encore, c’est une chose qu’un vétérinaire n’a pas besoin de confirmer.

Dès qu’elle a pris Valentino dans ses bras, Seamans était consciente qu’elle prenait tous les risques au monde, de tenir un chat affamé et souffrant de gale — juste pour lui faire savoir qu’il n’était pas seul.

chat affamé

» Il est tellement adorable « dit Wisneski. » Vous pouvez dire qu’il est très reconnaissant. Il miaule et tente de se frotter contre le personnel vétérinaire. Il sait qu’il est en sécurité. «

 

Quand Valentino ouvrira enfin les yeux, ce sera une nouvelle vie devant lui. Maintenant, il a une famille.

 

Faites la même chose si vous tombez sur un animal en détresse !

 

Source: thedodo.com
Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

1 COMMENTAIRE

  1. j ai pleurer en lisant l article de l euthanasie j ai due faire euthanasier mon chien Romeo il avait 17ans et demi et meme si cela a ete atroce pour moi je suis reste a ses cotes ,il y a six ans et demi mais je pleure a chaque fois que je pense a lui me demandant si j ai fait ce qu il fallait ou pas car il etait tres malade il a eu 3 crises cardiaque ,ensuite ses poumons se remplissaient de liquid et le veterinaire m a dit qu il se noyer de l interieur et qu il souffrait et que ca serai tres dur pour lui qu il valait mieux l euthanasier et c est ce que j ai du faire

Laisser un commentaire