Pour en finir avec tendinites, arthrites, sciatiques, ostéoporose, le Docteur Poinsignon interdit les produits laitiers, presque toutes les céréales, et la cuisson à haute température. Il prône le retour à une « diététique ancestrale ».

Dans le petit déjeuner du Docteur Poinsignon, vous ne trouverez aucun produit laitier. Pour ce rhumatologue grenoblois, le lait animal, de vache en particulier, ne serait pas adapté à notre espèce. Il serait tout à fait inutile et même dangereux pour l’être humain. Jean-Pierre Poinsignon affirme que le fameux calcium laitier est un mythe inventé par l’industrie. Par contre, les très nombreuses protéines de croissance contenues dans le lait de la vache encrasseraient notre système immunitaire et pourraient participer au développement de cancers chez l’homme.
Le Dr Poinsignon interdit également les céréales « modernes ». Le blé serait devenu « un monstre génétique » indigeste à force de sélections et manipulations humaines. Le riz par contre retournerait toujours à sa forme d’origine. Enfin, le rhumatologue proscrit les cuissons à « haute température », c’est à dire au dessus de 110 degrés. Trop cuire tuerait les vitamines, et engendrerait des combinaisons de molécules inassimilables par notre organisme, les « molécules de Maillard ». Fini la bonne croûte du pain!
Jean-Pierre Poinsignon recommande donc le retour à une « diététique ancestrale« , c’est à dire avant l’élevage, avant l’agriculture, avant le feu! Le rhumatologue s’inscrit ainsi dans la continuité des travaux des Docteurs Kousmine et Seignalet.

poinsignon8_1Le Dr Poinsignon pose des questions pertinentes sur les dérives de notre alimentation moderne. Mais il n’a, à ce jour, publié aucun article scientifique dans les revues de référence qui lui permettraient d’être vraiment reconnu par ses pairs. Sa méthode « miracle » a, semble-t-il, donné des résultats intéressants sur plusieurs de ses patients souffrant de divers troubles rhumatismaux. Ses recommandations sont-elles généralisables? En aucun cas, selon Serge Halimi, Professeur de Nutrition au CHU de Grenoble depuis 30 ans. Pour ce spécialiste, on ne peut imposer aucun modèle alimentaire, quel qu’il soit, à toute l’espèce humaine. Et la peur (de mal manger) peut même s’avérer contre-productive.

Un seul conseil pour finir: avant de vous lancer dans le dernier régime à la mode, prenez tout le temps nécessaire pour vous renseigner auprès de plusieurs médecins spécialistes de la question, et recoupez bien les informations! Un régime inadapté à votre corps peut mettre votre santé en danger.

Source : France 3 régions

11 Commentaires

  1. J’aime bien le dernier paragraphe  » Un seul conseil pour finir: avant de vous lancer dans le dernier régime à la mode, prenez tout le temps nécessaire pour vous renseigner auprès de plusieurs médecins spécialistes de la question, et recoupez bien les informations! Un régime inadapté à votre corps peut mettre votre santé en danger.  » TOUT CECI EST FAUX ! … Ce n’est pas le « dernier régime à la mode » , c’est le résultat de découvertes scientifiques, d’études cliniques, de constatation faites par des dizaines voire centaines de médecins ! Et manger sans produits laitiers et sans blé ne met ABSOLUMENT pas la santé en danger, au contraire puisque le but est de guérir des tas de maladies. La seule chose qui est vraie dans ce dernier paragraphe, c’est qu’il faut en effet bien se renseigner car ce qu’on lit dans la grande presse est souvent influencé par la puissante industrie agro-alimentaire qui est derrière car il faut savoir que la presse appartient aux grands industriels !

  2. ET CECI : Le contenu de ce site n’est offert qu’à des fins strictement informatives et dans l’intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l’avis d’un médecin ou d’un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale. Nous ne sommes pas médecins et nous ne prétendons pas l’être. LE PROBLEME C’EST QUE LES MEDECINS NE CONNAISSENT RIEN EN MATIERE DE DIETETIQUE ! Et encore moins sur les dernières découvertes sur le fait que notre intestin serait à l’origine d’un paquet de maladies. J’ai posé la question à un ami qui vient de décrocher son diplôme de médecine : il n’en a JAMAIS entendu parler ! Et je comprends : ce ne serait pas intéressant pour l’industrie pharmaceutique si l’on pouvait guérir plein de maladies avec un simple changement d’alimentation … et c’est le cas ! Alors aller voir votre médecin pour parler de ça avec lui… bonne chance !

    • Tout à fait d’accord. La solution : essayer et voir si on se sent mieux avec une alimentation de type Seignalet.
      C’est à dire : plus de problème digestif, ni de problème d’intestin, plus de palpitation, moins où presque plus de douleurs articulaires, plus de maux de tête, plus de ballonnement, plus de fatigue sans raison, réveil en forme, etc etc… Quant à en parler à son médecin ou au rhumatologue, ça ne sert à rien, ils sont dans le déni et ne vous écoutent pas !

  3. Moi j’aI une spondylarthrite ankylosante et j’avais l’impression d’avoir 90 ans.. J’avais des uvéites à répétition, des problèmes intestinaux qui ont nécessité l’ablation de quelques cm d’intestin.. Alors comment expliquer quE, sans médocs, avec le régime Seignalet,qui n’est autre qu’un régime anti inflammatoire, je dois a peu près en forme, que je n’ai plus jamais eu d’autres problèmes, et que mon état soit stationnaire. (IRM Faite hier) ? Ils peuvent dire ce qu’ils veulent, se moquer gentiment ( mon médecin traitant).. Moi je sais… Juste une précision : il a fallu 7 mois avant que cela fasse effet. Et quand je fais des entorses à ce mode d’alimentation, si j’exagère plusieurs jours, je le paie Par des douleurs et des problèmes intestinaux… Alors, ce que les plus malins disent et dénoncent ….. Je m’en moque.. Mais je veux témoigner…

  4. j’ai bu du lait toute ma vie (66ans) dont 1/2 litre le matin au petit dej et du fromage en pagaille
    Problemes de dos , d’articulation :bras, jambes etc…..
    Suite a la lecture de different articles :supression des produit s laitier , j’ai suprime totalement le lait et manger beaucoup moins de fromage depuis 5 ou 6 ans.
    Plus de problemes cites ci-dessus . Des que je fait un exces de fromage :bingo = douleurs articulaire
    Conclusion : minimum de lait ……

  5. c’est fort possible que ces produits ,soient nocifs …? mais je suis sceptique…
    ,sur tout !…est ce que le anciens vivaient plus vieux ?

  6. Le lait de vaches des années 50 n’est pas comparable avec le lait actuel, le rendement a été multiplié par 4 , Les vaches broûtaient dans les prés, étaient nourries de foin, de betteraves l’hiver ; maintenant ces ruminants sont appelés à survivre sur du béton alimentés de soja transgénique. Idem pour le blé aux rendements aussi multipliés et aspergés de produits pour empêcher la paille de grandir et voilà une grande participation de Monsanto autorisée à continuer ces désastres alimentaires ;même le pain complet devient poison .

  7. Bonjour
    Si nous mangeons du laitage ce sera que du fromage au lait crû du Beurre bio acheter dans une ferme biologique depuis j’ai perdu 8 kg les oeufs sont bio il vaut mieux manger peut et de bonne qualité la viande également les légumes et fruits bio le plus possible
    Quand nous n’achetons pas bio les fruits sont éplucher les légumes sont laver à l’eau savonneuse du vrai Marseille pour éliminer les pesticides seul corp gras qui les enleve rincer une fois de plus
    Ceci nous l’avons appris par un médecin sur France deux

  8. C’est effectivement tiré du régime du Professeur Seignalet qui a enseigné pendant 30 à l’université de médecine de Montpellier, cela n’a donc rien de nouveau. Seignalet interdisait également les sucres raffinés, qui sont aussi mauvais que le gluten et les produits lactés. Il faut savoir ce que l’on veut ! Par contre j’ai un très fort doute sur la pertinence de la cuisson et l’interdiction de faire griller la viande par exemple. Je pense qu’il y a aussi une notion de quantité et de fréquence à prendre en compte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici