Maria Luisa Almeida Lopez s’engage à aider les personnes dans le besoin en ces temps difficiles.

Et elle utilise ses compétences en couture pour faire le bien autour d’elle! Un très bel exemple pour nous tous!

Les enfants ne sont généralement pas très attentifs à la réalité du monde et aux grands problèmes auxquels nous sommes parfois confrontés.

Pour beaucoup, les enfants n’ont pas à se soucier de questions aussi graves et doivent profiter de leur jeunesse pour jouer et profiter de toute leur innocence. Cependant, un cas récent a montré qu’avec un contact plus étroit avec le monde réel, les petits peuvent aider à faire de grands changements positifs.


D’après le site globo.com Maria Luisa Almeida Lopez, ou Malu, une fillette de 9 ans qui vit à Sorocaba, au Brésil, l’illustre parfaitement. Elle est passionnée par la couture depuis l’âge de 7 ans.

Pendant longtemps, son intérêt pour la couture s’est limité à vouloir faire des vêtements pour ses poupées. Au fur et à mesure qu’elle a approfondi ses compétences, elle a commencé à coudre d’autres choses, et maintenant elle fabrique également des vêtements pour animaux de compagnie , entre autres. Cependant, elle a acquis une nouvelle compétence avec la pandémie à laquelle nous sommes confrontés.

Maintenant, la priorité de Maria Luisa est de coudre des masques en tissu pour en faire don aux personnes qui vivent dans la rue et qui n’ont pas les ressources nécessaires pour se protéger du Covid-19.

La mère de la jeune fille, Priscila Sanches de Almeida, a raconté que sa fille avait eu l’idée lorsqu’elle a découvert le projet social Juntos Somos Mais, qui fabriquait des masques pour le don.

Elle a également commenté que, pour Maria, tout est normal, car elle n’a aucune idée de la grandeur de son geste. L’objectif quotidien de sa fille est de fabriquer cinq masques, mais parfois elle en fait plus.

 

Le projet Juntos Somos Mais est né du désir de quatre amis d’aider les personnes dans le besoin. Ana Paula Pádua, l’une des amies, a expliqué que l’une des amies avait fait don des tissus pour la fabrication des masques et avait proposé l’idée en groupe.

Le projet a commencé le 6 avril dernier et compte déjà 12 volontaires.

 

Les masques sont donnés aux sans-abri, mais aussi aux éboueurs, aux hôpitaux et aux immigrants haïtiens vivant à Sorocaba.

L’aide de Maria Luisa a été très bien acceptée par les organisateurs du projet, qui pensent qu’il est incroyable qu’une personne si jeune soit si volontaire pour donner de son temps pour aider les autres.

En effet, Maria Luisa a montré un cœur généreux et empathique. Espérons que ce bel exemple inspirera d’autres personnes à aider les autres et à faire preuve de solidarité pendant cette période compliquée!

 

Source : https://www.sain-et-naturel.com/

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires