Une route propre…

Deniev Dagun

 

Une route propre ne dépend pas seulement de l’efficacité du service de nettoyage, mais de l’éducation des personnes qui passent par là

5
Laisser un commentaire

5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien
Notifier de
Randrianasolo Samuel

Je dirais plutôt : une route propre dépend moins de l’efficacité du Service de nettoyage que de l’éducation des gens qui passent par là.
En effet, si on ne salit pas, il n’y aura pas grand chose à nettoyer!

Lechevalier denis

Il manque du gravier aux acacias

Pénard

Bonjour je suis de Varennes vauzelles mes parents habite en face de la place montorge elle est bon a refaire avec les trottoirs fatiguée

Michèle

À commencer par Paris….. dont l’état de propreté pourrait nettement amélioré avec un peu de civisme et d’attention. Allez on y croit !

LONG - TOUSSAINT

Une route c’est comme une personne. Si elle est agréable elle sera prise en considération. Si c’est une succession de coussins berlinois, de dos d’âne, de ralentisseurs béton, ce ne sera pas une voie agréable. À répéter largement aux responsables de la voilerie qui créent, cassent et reconstruisent des aberrations environnementales. Ex, le dernier rond point de Saige, ou la rue qui descend depuis la boutique de Magrez du pape Clément. Créer du nouveau, du beau, du pratique, de l’esthétique, né de la concertation avec les syndicats de quartier et vous aurez des voies dont les riverains s’approprieront parce que… Lire la suite »