Le cancer du sein est la hantise des femmes. Il touche majoritairement les femmes âgées de plus de 50 ans, mais comme tout type de cancer, les chances de survie des personnes atteintes dépendent de la précocité du diagnostic. Pour cela, cette femme partage avec le monde la manière dont elle a diagnostiqué toute seule son cancer du sein et comment elle a atteint une rémission complète …

Le cancer du sein prend naissance dans les cellules du sein. La tumeur cancéreuse maligne est un groupe de cellules cancéreuses qui peuvent envahir et détruire le tissu voisin. Elle peut aussi se propager à d’autres parties du corps. Raison pour laquelle il est important de détecter la présence de la tumeur le plus tôt possible.

L’autopalpation, un diagnostic précoce et pointu :

Bien que le cancer du sein ne survienne en général qu’à partir des 50 ans, les oncologues recommandent aux femmes, même les plus jeunes, de pratiquer de l’autopalpation afin de détecter certaines anomalies pouvant correspondre à la présence de tumeurs cancéreuses.

L’autopalpation est un examen à faire soi-même et qui consiste à palper les seins de sorte à localiser précocement les éventuelles grosseurs ou repérer les écoulements suspects dans les deux seins. En général, les spécialistes avisés recommandent aux femmes de faire cet examen debout, face à un miroir et/ou sous la douche.

Cependant, si l’autopalpation permet de détecter les anomalies au niveau des deux seins, la consigne des médecins qui est de se tenir débout a peut être certaines limites. Hayley Browning, une Anglaise de 27 ans en a fait l’expérience, et si elle avait suivie à la lettre les consignes de son médecin, elle n’aurait pas pu détecter plus tôt sa tumeur.

Voici comment Hayley Browning, a découvert sa tumeur en allant à l’encontre des consignes de son médecin :

Normalement, un oncologue, ou un professionnel de la santé, recommande aux femmes de faire l’autopalpation en se tenant débout. Toutefois, Hayley Browning a décidé de procéder d’une tout autre manière, ce qui lui a probablement sauvé la vie.

Au lieur de se tenir débout, Hayley Browning s’est plutôt allongée sur son lit pour s’auto-palper. Ainsi, elle détecta la présence d’une petite boule qui devenait à chaque fois indétectable dès qu’elle se relevait. Cette méthode lui a permis d’être diagnostiquée du cancer du sein précocement et commencer plus tôt le traitement.

Un témoignage qui vous sauvera peut-être la vie :

Hayley Browning a partagé avec le monde son expérience, ce qui lui a permis de sauver sa propre vie. Dans un message posté sur le réseau social Facebook, elle dit :

« Il y a 3 semaines, on m’a diagnostiqué un cancer du sein. Je ne pouvais sentir la grosseur qu’en étant allongée et elle n’était plus du tout visible ou palpable une fois debout. La plupart des sites vous disent de vous autopalper dans la douche mais si j’avais suivi ce conseil, elle aurait grossi jusqu’à devenir trop grosse pour être traitée. Même le chirurgien ne pouvait pas la sentir lorsque j’étais debout«

Alors, nous espérons qu’en partageant ce message à notre tour, cela contribuera aussi à sauver des vies comme cela a été le cas avec Hayley Browning.

Source : astucesnaturelles.net

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici