L’huile de coco est l’un des seuls aliments que vous pourriez légitimement appeler un « superaliment ». L’huile de coco est aussi l’un des aliments les plus controversés sur le marché actuellement.

Il existe 3 types de personnes que vous rencontrez quand vous parlez de l’huile de noix de coco:

1) La personne qui n’y touchera JAMAIS car cela contient des graisses saturées et on l’a persuadée que cette graisse provoque des maladies cardiaques (elle a tort).

2) La personne qui comprend les avantages, mais a peur d’en manger parce que c’est trop riche en calories et on l’a persuadée que toutes les calories sont équivalentes (elle a tort).

3) La personne qui utilise littéralement l’huile de coco pour TOUT (elle a raison).

Dans cet article, je vais vous prouver pourquoi vous devriez manger au moins 2 cuillères à soupe d’huile de coco chaque jour pour perdre du poids, stimuler votre santé et vous sentir merveilleusement bien.

Raison n°1 de manger de l’huile de coco : L’huile de coco vous aide à perdre du poids

Même si 1 cuillère à soupe d’huile de coco contient 120 calories, ces 120 calories n’agissent pas de la même façon dans le corps que, par exemple, 120 calories d’huile de canola.

Les différents types d’aliments que nous mangeons peuvent avoir un effet important sur nos hormones et notre santé métabolique.

L’huile de coco fournit plus de chaleur (thermogénique) que d’autres aliments et d’autres graisses. Cela signifie que si vous en mangez, cela tend à augmenter les dépenses d’énergie. En d’autres mots, mangez davantage d’huile de coco pour brûler davantage de calories.

Afin de perdre du poids, 2 choses doivent se produire :

Tout d’abord, vous devez être en déficit calorique, ce qui ne signifie pas nécessairement que vous devez manger moins de calories et faire plus d’exercice. Cela signifie que vous avez besoin de manger des aliments qui stimulent votre métabolisme, et ne le suppriment pas, de sorte que vous pouvez A LA FOIS nourrir votre corps et préparer le terrain pour libérer la graisse piégée qui sera brûlée par vos muscles.

La deuxième chose nécessaire pour perdre du poids sans effort est l’équilibre hormonal. Cela implique de maintenir les organes en bonne santé, en particulier votre foie et votre thyroïde.

L’huile de coco non seulement aide votre corps à brûler PLUS de calories qu’il n’en ingère (en supposant que vous mangez des aliments de haute qualité), mais il protège votre foie, de sorte que votre thyroïde peut fonctionner à un niveau supérieur.

Mangez de l’huile de coco…. perdez du poids.

Raison n°2 de manger de l’huile de coco : L’huile de coco est PRO santé, car elle est ANTI-tout

Vous avez probablement lu des articles sur les aliments anti-inflammatoires et la façon dont ils contribuent à réduire la production de radicaux libres dans le corps, ce qui maintient vos cellules saines en prévenant ou en ralentissant le stress oxydatif et ses effets.

Eh bien, l’huile de coco, non seulement vient en tête des aliments anti-inflammatoires, mais voyez un peu ses autres super-pouvoirs de guérison :

  • Anti-bactérienne – elle arrête les bactéries qui causent les maladies des gencives, les infections de la gorge, les infections et les ulcères des voies urinaires.
  • Anti-cancer – elle empêche les dangereuses cellules cancéreuses de se propager tout en stimulant l’immunité.
  • Anti-fongique – Elle détruit les champignons et les levures provoquant des infections.
  • Anti-inflammatoire – Elle supprime l’inflammation des tissus et les répare.
  • Antimicrobienne – Elle inactive les microbes nuisibles et lutte contre l’infection.
  • Anti-oxydante – Elle protège contre les dommages des radicaux libres.
  • Anti-rétrovirus, parasites, protozoaires, virus, débarrasse le corps des poux, des vers et autres parasites, tue les infections protozoaires du côlon, tue les virus qui provoquent la grippe, la rougeole, l’hépatite et d’autres affections.

Imaginez à quel point votre santé, votre immunité, et votre capacité à brûler les graisses augmenteraient si vous choisissiez de manger seulement DEUX cuillères à soupe de ce super-aliment !

Raison n°3 de manger de l’huile de coco : L’huile de coco stabilise la glycémie et les niveaux d’insuline

Cela peut paraître étrange que l’huile de coco, une graisse, puisse aider à contrôler la glycémie et les niveaux d’insuline, puisque l’huile de coco n’a aucun impact direct sur les niveaux de sucre sanguin.

Mais la magie réside dans l’effet indirect.

Les médecins et les nutritionnistes recommandent généralement aux diabétiques de suivre un régime faible en gras, en sucre raffiné et riche en autres hydrates de carbone.

Ils doivent avoir négligé le fait que l’huile de coco aide le glucose à entrer dans votre cellule, ralentissant et réduisant ainsi les niveaux d’insuline dans le sang.

Ou bien, ils ont négligé le fait qu’il est important de manger des repas équilibrés qui comportent tous les types d’aliments, et c’est particulièrement important de choisir des graisses de haute qualité comme l’huile de coco.

La graisse saine de l’huile de coco joue un rôle essentiel dans la régulation de la glycémie : elle ralentit le processus digestif pour assurer un flux d’énergie stable et équilibré à partir de vos aliments en diminuant l’index glycémique global de votre repas. Lorsque vous ajoutez de l’huile de coco à un repas comportant des glucides, les glucides sont décomposés en glucose plus lentement, de sorte que les niveaux de sucre dans le sang restent stables, même après le repas.

L’huile de coco est constituée d’acides gras à chaîne moyenne (TCM), à la différence des huiles végétales modernes comme les huiles de soja, de maïs, de colza qui sont constituées d’acides gras à longue chaîne (AGPI) pour la plupart.

Voici le concept clé : les huiles qui consistent principalement en acides gras à longue chaîne peuvent effectivement diminuer la capacité des cellules à absorber le sucre dans le sang, ce qui peut causer ou exacerber la résistance à l’insuline et mener au diabète.

Les cellules saines utilisent le glucose, les cellules malsaines ne le font pas.

Raison n°4 de manger de l’huile de coco – L’huile de coco réduit votre risque de maladie cardiaque

Les populations qui consomment de l’huile de coco sont parmi les plus saines sur la planète et c’est sans surprise qu’elles aient les coeurs les plus forts.

Une étude sur les Polynésiens qui consomment plus de 60 % de leurs calories totales en provenance de la noix de coco ont montré dans une étude une santé superbe et aucun cas de maladie cardiaque (Lire l’étude ici)

Une autre population, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui se nourrit avec profit d’huile de coco et d’autres produits de la noix de coco ne montre aucun signe de crise cardiaque ou de maladies cardiaques. (Lire l’étude ici)

Et pourtant, les Etats-Unis connaissent une hausse significative de maladies cardiaques, crises cardiaques, cholestérol élevé et plus…. depuis les 60 dernières années. Ironiquement, c’est à peu près à cette époque que les graisses saturées ont été nommées l’Enemi Numéro 1.

Contrairement aux acides gras polyinsaturés, l’huile de coco ne s’oxyde pas lorsqu’elle est exposée à l’oxygène, la lumière ou la chaleur, c’est pourquoi elle ne provoque pas de lésions artérielles comme le montre le rôle du stress oxydatif sur vos artères. (here)

Si vous avez des antécédents de maladie cardiaque dans votre famille, le passage à l’huile de coco aura un impact positif immédiat sur votre santé et votre bien-être.

Raison n°5 de manger de l’huile de coco : L’huile de coco stimule la fonction thyroïdienne

Si vous consultez Mayoclinic ou Webmd, vous ne trouverez rien de positif sur l’huile de coco, particulièrement en ce qui concerne sa capacité à stimuler les niveaux thyroïdiens et les taux du métabolisme.

Mais si vous êtes un peu comme moi, vous avez dû vous demander pourquoi :

  • Pourquoi 34 % des adultes sont-ils atteints du syndrome métabolique ? (source)
  • Pourquoi plus de 20 millions d’Américains ont une forme ou une autre de maladie thyroïdienne ? (source)
  • Pourquoi notre consommation de graisses polyinsaturées a-t-elle augmenté depuis le début des années 1900 ?

u_s_pufa_consumption_1909-2005

Il existe de nombreuses études publiées sur la relation entre l’huile de coco, le métabolisme et la glande thyroïde. La recherche montre que l’huile de coco contient des acides gras uniques qui stimulent le métabolisme, fournissent au corps une énergie considérable et favorise la perte de poids.

La plupart des gens ne savent pas que l’hypothyroïdie est une maladie auto-immune, ce qui est l’une des principales raisons pour lesquelles les traitements pharmaceutiques classiques sont inefficaces. Prendre des hormones de remplacement pour la thyroïde sans aborder le déséquilibre immunitaire sous-jacent revient à essayer de changer de type d’huile dans votre moteur avec l’espoir que la transmission cessera de tomber en panne… inutile.

Afin de véritablement traiter les problèmes de thyroïde, il est nécessaire de réduire l’INFLAMMATION, car l’inflammation diminue la conversion des hormones T4 en T3. T4 est la forme inactive de l’hormone thyroïdienne. Le corps doit la convertir en la forme active T3 pour qu’elle puisse être utilisée.

L’huile de coco réduit l’inflammation et soutient un foie sain, assurant ainsi une conversion T4 en T3 efficace.

Raison n°6 de manger de l’huile de coco : L’huile de coco tue le candida

Dans une nouvelle étude, publiée dans la revue Sphere de l’American Society for Microbiology, les chercheurs ont trouvé que l’huile de coco peut combattre une infection sanguine causée par le champignon Candida albicans, selon The Medical Daily.

Symptômes de la candidose :

  • Les infections de la peau et des ongles telles que le pied d’athlète ou le champignon sur l’ongle du pied d’athlète
  • Se sentir fatigué et épuisé, souffrir de fatigue chronique ou de fibromyalgie
  • Problèmes digestifs comme les ballonnements, la constipation ou la diarrhée
  • Maladies auto-immunes telles que la thyroïdite de Hashimoto, polyarthrite rhumatoïde, rectocolite hémorragique, lupus, psoriasis, sclérodermie, sclérose en plaques
  • Difficultés à se concentrer, mauvaise mémoire, manque de concentration, déficit de l’attention, TDAH (trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention), confusion mentale
  • Problèmes de peau comme l’eczéma, le psoriasis, l’urticaire, les éruptions cutanées
  • Irritabilité, sautes d’humeur, anxiété, ou dépression
  • Infections vaginales, infections des voies urinaires, démangeaisons rectales ou démangeaisons vaginales
  • Allergies saisonnières graves ou oreilles qui démangent
  • Fortes fringales de sucre et d’hydrates de carbone raffinés.

Il a été estimé par une recherche récente de Rice University que 70 % de toutes les personnes sont affectées par le Candida, une infection fongique systémique.

Je sais qu’il est difficile de croire que vous pourriez avoir une infection fongique dans tout votre corps.

Si vous avez une prolifération de Candida, cela pourrait être la raison pour laquelle vous n’avez pas une santé optimale, et vous ne semblez pas pouvoir trouver un bon sommeil, perdre du poids ou réduire votre stress.

L’huile de coco stoppe l’évolution du candida !

Raison n°7 de manger de l’huile de coco : Manger de l’huile de coco chaque jour va vous aider à avoir un ventre plat

Etant donné les 6 raisons précédentes, vous devriez manger de la coco chaque jour. Ce n’est pas étonnant que l’huile de coco peut vous aider à brûler la graisse du ventre tenace.

La plupart des femmes n’atteignent pas l’évanescent « ventre plat » parce qu’elles ne sont tout simplement pas en assez bonne santé.

Cela peut avoir du sens pour vous, ou pas, mais c’est la vérité que la plupart des femmes ne veulent pas entendre.

Elles ont besoin d’entendre des choses comme :

  • Il suffit de prendre 2 cuillères à soupe d’huile de coco chaque jour pour faire FONDRE la graisse de leur corps ;
  • L’huile de coco peut aider à brûler la graisse des viscères, qui est la graisse la plus dangereuse de toutes et est fortement associée à de nombreuses maladies occidentales ;
  • L’huile de coco leur donnera une peau éclatante, des cheveux brillants et l’esprit clair.

Si vous aimez entendre ces affirmations, vous avez de la chance, car l’huile de coco PEUT et VA vous donner un ventre plat.

Votre réponse va déterminer les habitudes que vous mettrez en place.

Rendez-vous dans les rayons de l’huile de coco !

Références:

Références/ Gestion du poids

  • Lipids – 2009 Jul;44(7):593-601. Epub 2009 May 13, Effects of dietary coconut oil on the biochemical and anthropometric profiles of women presenting abdominal obesity. Assunção ML, Ferreira HS, dos Santos AF, Cabral CR Jr, Florêncio TM. Faculdade de Nutrição, Universidade Federal de Alagoas, Maceió, AL 57072-970, Brazil.
  • Am J Clin Nutr. – 2005 Jan;81(1):7-15. Dietary fats, teas, dairy, and nuts: potential functional foods for weight control? St-Onge MP. Institute of Human Nutrition, College of Physicians and Surgeons, Columbia University, Obesity Research Center, St. Luke’s/Roosevelt Hospital Center, New York, NY, USA.

Références/ Santé Immunitaire

  • Pharm Biol. 2010 Feb;48(2):151-7. Anti-inflammatory, analgesic, and antipyretic activities of virgin coconut oil. Intahphuak S, Khonsung P, Panthong A. McCormick Faculty of Nursing, Payap University, Chiang Mai, Thailand.
    • Research shows that lauric acid can increase our body’s production of monolaurin, enhancing anti-bacterial protection.
    • Studies also suggest that virgin coconut oil has anti-inflammatory and analgesic and properties.

Référence/ Santé cardio-vasculaire

  • Am J Clin Nutr. 2003 May;77(5):1146-55. Effects of dietary fatty acids and carbohydrates on the ratio of serum total to HDL cholesterol and on serum lipids and apolipoproteins: a meta-analysis of 60 controlled trials. Mensink RP, Zock PL, Kester AD, Katan MB. Department of Human Biology, Maastricht University, Maastricht, Netherlands.

Références/Santé de la peau

  • Skin Pharmacol Physiol. 2010;23(6):290-7. Epub 2010 Jun 3. Effect of topical application of virgin coconut oil on skin components and antioxidant status during dermal wound healing in young rats. Nevin KG, Rajamohan T. Department of Biochemistry, University of Kerala, Thiruvananthapuram, India.
  • Dermatitis. 2008 Nov-Dec;19(6):308-15. Novel antibacterial and emollient effects of coconut and virgin olive oils in adult atopic dermatitis. Verallo-Rowell VM, Dillague KM, Syah-Tjundawan BS. Skin and Cancer Foundation, Pasig, Philippines.
  • Dermatitis. 2004 Sept;15(3):109-16. A randomized double-blind controlled trial comparing virgin coconut oil with mineral oil as a moisturizer for mild to moderate xerosis. Agero AL, Verallo-Rowell VM. Department of Dermatology, Makati Medical Center, Makati City, Philippines.

Référence/ Santé des cheveux

  • J Cosmet Sci. 2003 Mar-Apr;54(2):175-92. Effect of mineral oil, sunflower oil, and coconut oil on prevention of hair damage. Rele AS, Mohile RB. Research and Development Department, Nature Care Division, Marico Industries Ltd., Mumbai, India.

Références/ Amélioration des performances

  • Nutr Hosp. 2012 Jan-Feb;27(1):103-8. doi: 10.1590/S0212-16112012000100011.  Influence of the dietary intake of medium chain triglycerides on body composition, energy expenditure and satiety: a systematic review.  Rego Costa AC, Rosado EL, Soares-Mota M.  Instituto de Nutrição Josué de Castro, Universidade Federal do Rio de Janeiro, Rio de Janeiro, Brasil.
  • Eur J Nutr. 2013 Sep;52(6):1579-85. doi: 10.1007/s00394-012-0463-9. Epub 2012 Nov 20. Combined medium-chain triglyceride and chilli feeding increases diet-induced thermogenesis in normal-weight humans.  Clegg ME, Golsorkhi M, Henry CJ.  Functional Food Centre, Faculty of Health and Life Sciences, Oxford Brookes University, Gipsy Lane, Oxford, OX3 0BP, UK.

Autres références plus approfondies ici.

Source: healthycures.org / http://www.sante-nutrition.org/voila-ce-qui-arrive-a-la-graisse-du-ventre-et-au-sucre-sanguin-quand-vous-mangez-2-cuilleres-a-soupe-dhuile-de-coco/

Image illustration : Phu Thinh Co

5 Commentaires

  1. Perso, ça fait moins de 20 jours que je l’utilise, justement par rapport à ce qui est dit dans l’article et je dois avouer que pour ma glycémie c’est juste!!! J’ai plu facile avec mon hypoglycémie quand j’en mange. Et pareil également pour la thyroïde, je réagit bien mieux à mon traitement depuis l’huile de coco. Sans oublier que mes problèmes intestinaux se sont calmés…. le rêve 😉
    Et pour la graisse du ventre…. un peu tôt pour voir un GRAND changement mais je peux dire que mon ventre à fondu (comme huile de coco à température ambiante hihi)
    Essayez, et jugez par vous même.

  2. Merci pour votre article, mais j aimerais juste ajouter une précision concernant les dérèglements thyroïdiens. S il est vrai que plusieurs pathologies thyroïdiennes sont de nature auto immune comme les thyroïdites d Hashimoto ou de Basedow, elles ne sont pas toujours dues à cette condition. C est le cas de mon hypothyroïdie ou des hyperthyroïdie hypothyroïdie post partum et il y a encore d autres cas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici