C’est un un réseau sans fil avec lequel vous pouvez connecter de nombreux périphériques sans utiliser de câbles. Aujourd’hui le Wi-Fi est partout. Les téléphones mobiles en bénéficient le plus, et les entreprises qui les fabriquent ont des instructions spécifiques pour l’utilisation des services de sorte qu’ils ne nuisent pas à notre santé.

Le Wi-Fi: un tueur silencieux qui nous tue lentement

Nos appareils sans fil comme les téléphones et les tablettes utilisent des routeurs pour se connecter en ligne. Le routeur émet des signaux WLAN – des ondes électromagnétiques qui peuvent causer beaucoup de dommages. Nous ignorons ce fait parce que nous n’avons pratiquement aucune connaissance de celui-ci. Avec le temps, ces signaux nuisent à l’organisme. Une étude menée par la British Health Agency a prouvé que les routeurs entravent la croissance des personnes et des plantes.

« Si nous n’avons pas de certitude absolue, la prudence peut être recommandée. Le Wi-Fi pose le problème suivant : il utilise des ondes d’une fréquence d’environ 2 400 MHz, presque les mêmes que celles des fours à micro-ondes. Cette fréquence a la particularité d’agiter les molécules d’eau, et notre corps est constitué de 75 % d’eau… Biologiquement parlant, ce n’est pas bon. D’autant plus pour les enfants qui ont encore davantage d’eau dans le corps, en particulier dans le cerveau : il peut alors y avoir un effet de pénétration de chaleur à l’intérieur du crâne. On peut même penser que, par rapport au téléphone portable, le Wi-Fi aura plus d’impact avec des puissances plus faibles : avec le portable , l’effet est localisé près de la tête, tandis que le Wi-Fi aura un effet généralisé sur tout le corps », explique Pierre Le Ruz.

« Une étude a montré qu’une exposition prolongée pourrait nuire à la qualité du sperme , en diminuant notamment la mobilité des spermatozoïdes. Les chercheurs ont placé des échantillons de sperme sous un ordinateur portable téléchargeant des données en Wi-Fi, et d’autres échantillons loin de toute émission et exposés à la même température. Le constat : au bout de quatre heures, 25 % des spermatozoïdes placés sous l’ordinateur ne bougeaient plus, et 9 % avaient leur ADN endommagé. Les échantillons témoins ne comptaient que 14 % d’immobilité et des dommages ADN minimes », note le Dr Souvet.

Conséquences de l’exposition Wi-Fi:

  • fatigue chronique
  • douleurs dans les oreilles
  • manque de concentration
  • forts maux de tête fréquents
  • problèmes de sommeil

Nous ne pouvons pas vivre sans la technologie – c’est un fait. Mais nous devons apprendre à nous protéger de ses effets néfastes. Nous avons ici quelques conseils sur la façon d’utiliser le routeur en toute sécurité ou du moins réduire les dommages potentiels.

Comment protéger les enfants contre les ondes électromagnétiques

  • Déconnectez les programmes Wi-Fi avant le coucher
  • Désactivez le lorsqu’il n’est pas utilisé
  • Remplacez vos téléphones sans fil par des téléphones filaires
  • Évitez de placer un routeur dans la cuisine et dans la chambre

1835370-12193767

Le babyphone aussi est déconseillé.

>> Télécharger l’affichette : WIFI : POURQUOI IL FAUT LE COUPER?
>> Télécharger l’affichette : WIFI : votre santé ne tient qu’à un fil
>> Pensez à coller ces deux affichettes dans votre hall d’immeuble !

Depuis l’an 2000, le secteur des assurances reconnaît déjà les risques potentiels de ce type de champs électromagnétiques.

Source:http://tdhealthyfood.com voir aussi des études qui sont à la base de cette prise de positions :
http://www.robindestoits.org/VRAI-FAUX-sur-la-telephonie-mobile-et-le-Wi-fi_a1524.html

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici